Plein écran
© belga

Le président Zuma reste à Pretoria pour Mandela mourant

Le président Jacob Zuma a annulé un déplacement jeudi à l'étranger pour rester en Afrique du Sud où Nelson Mandela est mourant à 94 ans dans une clinique de Pretoria et appelé la population à prier pour le héros de la lutte anti-apartheid et sa famille.

C'est la première fois que le chef de l'Etat modifie son emploi du temps depuis le début de l'hospitalisation de Nelson Mandela admis en urgence le 8 juin. Toute la nuit, de petites bougies déposées par des anonymes ont brûlé devant le Mediclinic Heart Hospital, symboles de la gratitude et de l'affection des Sud-Africains envers leur ancien président.

Nelson Mandela dont le pronostic vital est engagé depuis dimanche n'est plus en état de respirer sans assistance artificielle, selon le chef traditionnel Napilisi Mandela, un chef de clan de sa région natale venu à son chevet mercredi soir.

"Oui, il utilise des machines pour respirer", a-t-il dit à l'AFP. "C'est triste, mais c'est tout ce qu'on peut faire."

M. Zuma s'est, lui, abstenu d'entrer dans les détails du compte-rendu que lui ont fait les médecins mercredi soir lors d'une brève visite à l'hôpital vers 22h00 (20h00 GMT), une heure exceptionnellement tardive pour les horaires sud-africains.

Nelson Mandela est "dans un état toujours critique", a-t-il seulement dit dans un communiqué, annonçant l'annulation d'un déplacement au Mozambique, à une petite heure de vol.

"Le président Zuma a été informé de la situation par les médecins qui font toujours tout leur possible pour assurer son bien-être", a ajouté le communiqué.

Son porte-parole Mac Maharaj a déclaré à la télévision publique SABC que "ces dernières 48 heures, l'état de santé de l'ancien président Madiba s'était encore dégradé (...)" et qu'"à la suite de la visite et du compte-rendu des médecins, le président avait décidé de reporter son voyage au Mozambique".

Quelques heures auparavant, M. Zuma déclarait encore devant un parterre de syndicalistes qu'il espérait fêter dignement les 95 ans de Mandela le 18 juillet tout en demandant qu'on "le garde, lui et sa famille, dans nos pensées et nos prières à chaque minute".

Le premier président noir d'Afrique du Sud, père des institutions démocratiques actuelles, est victime d'une infection pulmonaire à répétition, séquelle probable de ses 27 années d'incarcération sous le régime raciste de l'apartheid contre lequel il a guidé la lutte.

Football en live

home logo CourtraiKVK
MI-TEMPS
0-1
AnderlechtAND
away logo
home logo RC CeltaCEL
90'+4'
1-3
Real MadridRMA
away logo
home logo Manchester CityMCI
25'
1-1
Tottenham HotspurTOT
away logo
home logo Waasland-BeverenWBE
20:30
KRC GenkGNK
away logo
home logo SouthamptonSOU
FIN
1-2
LiverpoolLIV
away logo