Plein écran
© epa

Le spectre d'une nouvelle guerre resurgit à Gaza

La plus sévère confrontation entre Israël et les groupes armés palestiniens de Gaza depuis le conflit de 2014 s'est prolongée dans la nuit de lundi à mardi, rapprochant davantage les deux camps d'une nouvelle guerre malgré les efforts internationaux pour l'empêcher.

Plein écran
© epa
Plein écran
© afp
Plein écran
© epa
Plein écran
© afp
Plein écran
© afp

Au moins six Palestiniens ont été tués en moins de 24 heures, les deux derniers en date mardi matin, par la riposte israélienne aux centaines de roquettes en provenance de Gaza, qui ont fait un mort et des dizaines de blessés en territoire israélien. L'homme tué en Israël est un Palestinien en séjour régulier, selon les services de sécurité israéliens.

Des dizaines de milliers d'Israéliens d'Ashkélon et d'autres localités proches de l'enclave ont passé la nuit au rythme ininterrompu des sirènes les précipitant vers les abris ou les y maintenant.

Raids israéliens sur Gaza
La bande de Gaza a elle résonné toute la nuit des frappes israéliennes, qui ont réduit à l'état de ruines des bâtiments de plusieurs étages comme le siège de la télévision du Hamas ou les bureaux d'un service de sécurité, anéantis dans des éclairs lumineux par de puissantes explosions soulevant d'immenses panaches de fumée et de poussière.

400 roquettes palestiniennes
Depuis lundi en milieu d'après-midi, environ 400 tirs de roquettes et de mortier ont été dénombrés par l'armée israélienne qui a indiqué avoir frappé en retour près de 150 positions militaires du mouvement islamiste Hamas et de son allié, le Jihad islamique.

Incursion secrète israélienne
Cette escalade, déclenchée par une incursion secrète des forces spéciales israéliennes qui a mal tourné dimanche, est survenue après des mois de tensions qui font redouter une quatrième guerre en dix ans entre Israël et le Hamas qui gouverne sans partage la bande de Gaza.

Plein écran
© afp
Plein écran
© reuters
  1. Gouvernement ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communication d’Ecolo?
    Analyse

    Gouverne­ment ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communica­ti­on d’Ecolo?

    Un gouvernement wallon minoritaire PS-Ecolo appuyé par des représentants du monde associatif, est-ce vraiment possible? Que renferme exactement la notion de société civile? Comment cette majorité originale pourrait-elle être mise sur pied et est-elle réellement “plus démocratique”? Quels sont les (dés)intérêts des différents partis? Le MR, qui n’a pas été consulté pour la formation d’une coalition, a-t-il des raisons de se sentir floué? Tentative de réponses avec le politologue de l’ULB, Pascal Delwit.
  2. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.