Plein écran
Le Vlaams Belang avait un message à faire passer. © belga

Le Vlaams Belang provoque le Roi devant son palais

Exclu des consultations royales, le Vlaams Belang s'est tout de même présenté devant le Palais de Bruxelles ce jeudi. Avec un message pour le souverain et les "clowns" de la politique.

Le roi Philippe a repris ses consultations des différents présidents de parti ce jeudi. Meyrem Almaci (Groen), Zakia Khattabi et Jean-Marc Nollet (Ecolo), John Crombez (sp.a), Wouter Beke (CD&V), Olivier Chastel (MR) et Olivier Maingain (DéFI) se sont ainsi succédés tout au long de la journée. Peter Mertens, le président du PTB, sera quant à lui reçu vendredi matin.

Le souverain n'invite jamais l'extrême droite lors de pareilles consultations. Et le roi Philippe n'a pas transgressé cette règle, au grand mécontentement du Vlaams Belang. Son président Tom Van Grieken s'est tout de même invité devant les grilles du Palais royal de Bruxelles avec un camion publicitaire. "Laissez le peuple décider", pouvait-on lire sur un panneau montrant les "clowns" Charles Michel, Gwendolyn Rutten, Wouter Beke et Bart De Wever.

"Laissez le peuple décider!"
"Les politiciens qui ont peur de l'opinion de la population ne sont pas dignes d'être les leaders de ce peuple! Laissez les gens décider!", a lancé Tom Van Grieken sur Twitter. 

"Ce n'est pas parce que le Vlaams Belang est le seul parti (!) qui n'a pas été invité par le roi Philippe que nous n'avons aucun message clair à lui dire: "Laissez le peuple décider!", a-t-il martelé dans une autre publication.

Plein écran
Le président du VB Tom Van Grieken s'est invité devant les grilles du Palais royal de Bruxelles avec un camion publicitaire. "Laissez le peuple décider", pouvait-on lire sur un panneau montrant les "clowns" Charles Michel, Gwendolyn Rutten, Wouter Beke et Bart De Wever. © photo_news
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© belga
Plein écran
© photo_news