Les Gallois vont à nouveau retrouver les Diables Rouges en qualification. "Un bon tirage" pour Chris Coleman, le sélectionneur du pays de Galles.
Plein écran
Les Gallois vont à nouveau retrouver les Diables Rouges en qualification. "Un bon tirage" pour Chris Coleman, le sélectionneur du pays de Galles. © photo_news

Les adversaires des Belges partagés

Euro 2016Le sélectionneur israélien Eli Guttman, 53 ans, n'est qu'à moitié satisfait de la composition du Groupe B des qualifications de l'Euro-2016 de football, ainsi qu'il l'a confié après le tirage au sort de dimanche midi au Palais des Congrès de Nice. Mais uniquement parce qu'il opposera son équipe à la Belgique. Les autres adversaires, la Bosnie-Herzégovine, le Pays de Galles, Chypre et Andorre, n'inquiètent en effet pas particulièrement l'ex-entraîneur d'Hapoel Tel Aviv, où il avait succédé à... Guy Luzon (Standard) en 2007.

  1. Des dégâts à cause de feux d'artifice ou d'actes de vandalisme pendant les fêtes : que faire ? Et quand êtes-vous assuré ?
    Independer

    Des dégâts à cause de feux d'artifice ou d'actes de vandalisme pendant les fêtes : que faire ? Et quand êtes-vous assuré ?

    Pendant les fêtes de fin d’année, vous avez plus de chances de subir des dégâts causés par des nuisances, petites ou importantes. Que faire si votre voiture garée est endommagée par des vandales ? Et êtes-vous assuré si une fusée de feu d’artifice atterrit sur votre toit ? Independer.be vous conseille par rapport aux 3 situations les plus courantes.
  2. 30 % des employés communiquent des données aux hackers: “Le manque de sensibilisation est hallucinant”

    30 % des employés communi­quent des données aux hackers: “Le manque de sensibili­sa­ti­on est halluci­nant”

    Selon une enquête menée par Spotit, une société informatique belge spécialisée dans la cybersécurité, 30 % des employés transmettent des données cruciales via des courriels frauduleux en 2022. Les escroqueries en ligne par le biais de faux mails ou messages sont en augmentation depuis quelque temps. “Le manque de sensibilisation est hallucinant”, confie le cyberexpert Jürgen Verniest.