"L'EI présente la lutte comme une croisade, ce qui lui permet de recruter de plus en plus de combattants", estime Montasser AlDe'emeh.
Plein écran
"L'EI présente la lutte comme une croisade, ce qui lui permet de recruter de plus en plus de combattants", estime Montasser AlDe'emeh. © belga

"Les combattants de l'EI veulent clairement la Troisième Guerre Mondiale"

VideoC'est l'avis de Montasser AlDe'emeh, un expert en radicalisation, donné dans une interview à De Morgen. "Même après les macabres décapitations, les familles occidentales continuent à rejoindre la Syrie. L'intégration a été un échec. Les socialistes, les populistes et les imams doivent reconnaître leurs fautes et il faut recommencer à lutter ensemble pour arrêter le recrutement des combattants occidentaux par l'EI."

Citation

La semaine dernière, plusieurs combat­tants sont partis de Belgique. Ils prennent désormais la voiture. Ils n'y vont plus en avion car leurs noms sont enregi­strés à l'aéroport

Montasser AlDe'emeh, expert en radicalisation

Montasser AlDe'emeh est un doctorant flamand. Cet expert en radicalisation tire la sonnette d'alarme dans un entretien accordé à De Morgen.

"Comme une croisade"
"L'EI présente la lutte comme une croisade, ce qui lui permet de recruter de plus en plus de combattants. Certains observateurs avancent que l'EI peine à se renforcer. Mais la semaine dernière, plusieurs combattants sont partis de Belgique. Ils prennent désormais la voiture. Ils n'y vont plus en avion car leurs noms sont enregistrés à l'aéroport."

"Un idéal bien précis"
Au sujet des exécutions: "Ces jeunes ne se rendent pas en Syrie avec l'idée de décapiter quelqu'un. Ils ont juste un idéal bien précis. Mais ils sont bien préparés à commettre ces actes. L'accent est mis sur la souffrance de leurs propres frères et soeurs, notamment grâce aux photos diffusées sur Facebook. Ils les préparent ensuite à utiliser la violence. Les combattants de l'EI veulent clairement la Troisième Guerre Mondiale", avoue Montasser AlDe'emeh.

Montasser AlDe'emeh.
Plein écran
Montasser AlDe'emeh. © (DR)
Citation

Moi-même, je suis condamné en Belgique pour être apparu aux côtés d'un rabbin. Je suis musulman mais on considère que je suis un infidèle

Montasser AlDe'emeh, expert en radicalisation

À la question de savoir pourquoi les combattants décapitaient même d'autres musulmans (ndlr: James Foley et Peter Kassig étaient convertis à l'islam), voici la réponse de Montasser AlDe'emeh.

"On me considère comme un infidèle"
"Ils n'ont probablement pas été considérés comme de bons musulmans. Ils ont certainement pensé qu'ils voulaient rentrer dans leurs pays pour donner des informations à la CIA. Moi-même, je suis condamné en Belgique pour être apparu aux côtés d'un rabbin. Je suis musulman mais on considère que je suis un infidèle", conclut cet expert en radicalisation.