Plein écran
© ap

Les frères Abdeslam et Bilal Hadfi connus du renseignement belge

Le suspect en fuite Salah Abdeslam, son frère Brahim qui s'est fait exploser boulevard Voltaire à Paris et Bilal Hadfi, qui s'est lui fait exploser au stade de France, étaient connus de l'organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam), rapporte lundi le magazine MO*.

Les suspects figuraient sur une liste consolidée reprenant 800 noms de personnes ayant attiré l'attention des autorités pour leurs liens avec les combattants en Syrie. Les cabinets de l'Intérieur et de la Justice n'ont pas commenté l'information.

Déménagement à Forest
Selon Télé Bruxelles, Bilal Hadfi résidait dans un logement social de Bruxelles-Ville, avant de déménager à Forest en juillet. Il était suivi de la police qui le considérait comme un radical.