Plein écran
© ap

"Les frères Tsarnaev sont des suppôts de Satan"

Le président de la petite république russe de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a sévèrement condamné lundi Tamerlan et Djokhar Tsarnaev, les deux frères d'origine tchétchène suspectés de l'attentat de Boston, les qualifiant de "suppôts de Satan".

"Aujourd'hui, je peux dire en toute responsabilité que Tamerlan et Djokhar sont de véritables suppôts de Satan, de la dernière espèce", a déclaré l'homme fort de Tchétchénie, cité par l'agence Interfax. "Grâce à Dieu, Tamerlan a été abattu, Djokhar a été arrêté. Sinon ils auraient pu amener le malheur dans des familles de gens complètement innocents", a-t-il ajouté.

Les frères Tsarnaev, qui ont vécu au Kirghizstan ainsi que dans le Caucase russe, avaient émigré au début des années 2000 aux Etats-Unis avec leurs parents, mais n'avaient pas coupé les liens avec le Daguestan, une république instable du Caucase russe d'où vient leur mère.

L'aîné, Tamerlan, tué dans une course-poursuite avec la police, est suspecté d'avoir été en Tchétchénie, dont leur père est originaire, lors d'un séjour de près de six mois en Russie en 2012. M. Kadyrov, soutenu par le Kremlin en dépit du fait qu'il a lui-même combattu à une époque au côté des rebelles, a déclaré refuser de défendre les deux jeunes hommes, malgré leurs racines tchétchènes: "Je n'ai pas l'intention de dire un seul mot en leur faveur".

Il a aussi estimé que la famille des deux frères et les pays dans lesquels ils ont été élevés étaient responsables de leur dérive. "Ils sont nés au Kirghizstan, ont subi une préparation dans d'autres pays. Les parents les ont envoyés aux Etats-Unis, et voilà le résultat", a-t-il dit.

  1. Ces communes bruxelloises où le marché immobilier explose

    Ces communes bruxelloi­ses où le marché immobilier explose

    À Bruxelles, la moitié des biens immobiliers ont été vendus à un prix supérieur à 410.000 euros en 2019. C'est le prix médian le plus élevé en Belgique. Comme ailleurs dans le pays, l'immobilier se maintient ou augmente légèrement (+3,8% sur la région sans tenir compte de l'inflation). Dans certaines commune de la capitale par contre, le marché explose. A Saint-Gilles, Jette, Schaerbeek et Ixelles, le prix médian a augmenté de 10 à 16% l'an dernier.
  2. Colruyt limite les bons de réduction: “7.000 coupons à la caisse, ça n’est plus possible”
    Play

    Colruyt limite les bons de réduction: “7.000 coupons à la caisse, ça n’est plus possible”

    Un caddie rempli de sodas pour quelques euros? Le stock annuel de produits d’entretien en échange de quelques pièces? Colruyt est la première chaîne de grands magasins à mettre un terme à l’extreme couponing, un phénomène qui consiste à accumuler des promotions grâce à une pile de bons de réduction. Des règles plus strictes seront appliquées dans tous les magasins du groupe Colruyt à partir du 2 mars. “Il ne sera plus possible de faire passer 7.000 coupons à la caisse.”