Plein écran
Wouter Van Besien, le président de Groen, qualifie le CD&V de petit partenaire de la droitière et conservatrice N-VA. © belga

"Les gouvernements travailleront les uns contre les autres"

Le président de Groen, Wouter Van Besien, s'en est pris vendredi au CD&V. L'annonce de l'ouverture de négociations avec la N-VA pour la formation d'un gouvernement flamand mènera à des "gouvernements qui travailleront l'un contre l'autre", a-t-il regretté. "La première victime en sera la bonne gestion dont nous avons pourtant grand besoin".

Le CD&V a mené une campagne en faveur d'un gouvernement social, a fait remarquer M. Van Besien. Selon lui, ce n'était que des paroles: les chrétiens-démocrates ont fait le choix résolu d'une alliance de droite conservatrice.

"Ce que j'avais dit avant les élections est aujourd'hui devenu réalité. Le CD&V range les voix progressistes dans un tiroir et fait une coalition de droite avec la N-VA. Beaucoup d'électeurs se sentiront trompés maintenant que le CD&V se met à l'eau comme le petit partenaire de la droitière et conservatrice N-VA. Les progressistes ne doivent plus rien chercher du côté du CD&V", a-t-il ajouté.

  1. Gouvernement ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communication d’Ecolo?
    Analyse

    Gouverne­ment ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communica­ti­on d’Ecolo?

    Un gouvernement wallon minoritaire PS-Ecolo appuyé par des représentants du monde associatif, est-ce vraiment possible? Que renferme exactement la notion de société civile? Comment cette majorité originale pourrait-elle être mise sur pied et est-elle réellement “plus démocratique”? Quels sont les (dés)intérêts des différents partis? Le MR, qui n’a pas été consulté pour la formation d’une coalition, a-t-il des raisons de se sentir floué? Tentative de réponses avec le politologue de l’ULB, Pascal Delwit.
  2. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.