Plein écran
© afp

Les opérations de refroidissement ont repris

UpdateLa population reste en alerte, notamment les 35 millions d'habitants de la région de Tokyo qui craignaient que le vent du nord soufflant sur la centrale ne charrie des substances radioactives jusque dans la capitale, 250 km au sud-ouest.