Les Pays-Bas favoris des bookmakers à l'Eurovision

Les Pays-Bas sont les grands favoris des bookmakers pour remporter le concours de l'Eurovision 2019. Duncan Laurence avec la chanson "Acarde" défendra son pays qui a remporté quatre fois le concours en 1957, 1959, 1969 et 1975.

Selon les grands bookmakers anglais, la Russie (Sergey Lazarev "Scream"), la Suisse (Luca Hänni "She Got Me") et la Suède (John Lundvik "Too Late for Love") sont les autres grands favoris de cette 64e édition de l'Eurovision qui se déroulera à Tel Aviv.

Toujours selon les pronostiqueurs, le Belge Eliot (Vassamillet) avec "Wake Up" se classerait 21e.

L'Eurovision se déroule cette année à Tel Aviv (Israël) les 14 et 16 (demi-finales) et le 18 mai pour la finale.

L'an dernier, l'Israélienne Netta Barzilai, favorite des bookmakers, avait remporté le concours avec sa chanson "Toy".

  1. Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Réuni sur la côte, à Bredene, dans le cadre du festival ManiFiesta, le PTB a une nouvelle fois revendiqué dimanche la nécessité de mener une "politique de rupture" pour redonner du sens aux citoyens et repousser les extrêmes à droite, le racisme et le séparatisme. Mais à les entendre, les partis traditionnels n'ont toujours pas entendu le message de l'électeur le 26 mai dernier. Demandeur d'un vaste plan de réinvestissement public de 10 milliards d'euros, le PTB fustige notamment l'opération de privatisation des actifs de Nethys. "C'est ce genre de pratiques que nous reprochons aux dirigeants du parti socialiste. C'est une des raisons principales de notre rupture des négociations avec le PS pour un nouveau gouvernement wallon", a indiqué le président Peter Mertens.