Plein écran
© belga

Les Red Lions battent 4-1 l'Australie sur ses terres, une première pour le hockey belge

UpdateLes Red Lions ont remporté 4-1 face à l'Australie leur 4e match de la Hockey Pro League, marquant la fin de leur première série de déplacements dans cette nouvelle compétition internationale, dimanche à Melbourne. Dans ce duel entre les anciens et actuels champions du monde et N.1 mondiaux, les Belges ont justifié leur statut de meilleure équipe mondiale grâce à deux buts de Sébastien Dockier (15 et 35e), un penalty corner transformé par Alexander Hendrickx (28e) et un dernier goal de Tanguy Cosyns (40e).

Contre l'Australie (FIH-2), Shane McLeod, le coach belge, avait choisi de faire confiance aux 18 joueurs les plus expérimentés de son noyau (soit sans Maxime Plennevaux et Nicolas Poncelet, les deux derniers arrivés). 

Jamais battus jusqu'ici par la Belgique sur leurs terres, les Australiens ont débuté la compétition samedi par un partage 5-5 contre les Pays-Bas (FIH-3), dans un 'remake' de la demi-finale de Coupe du monde qui avait vu les Néerlandais passer aux shoot-outs. Menés 5-2, les Pays-Bas ont réussi à revenir au score avant d'empocher le point de bonus en remportant ensuite les shoot-outs par 4-1.

Vingt quatre heures à peine après ce faux pas, les Kookaburras cueillirent les Red Lions à froid, malgré la température avoisinant les 38 degrés, via un but de Daniel Beale dès la 1ère minute de jeu. Sur la première action offensive, l'attaquant aussie, oublié devant Vincent Vanasch, n'eut aucune peine à reprendre de volée un centre de la droite pour tromper le meilleur gardien mondial. 

Face aux anciens champions du monde, les Belges pratiquèrent sans doute leur meilleur hockey depuis l'entame de cette Pro League, mais durent attendre la fin du premier quart-temps pour être récompensés. Après que Vanasch eut dû s'employer pour empêcher les Australiens de doubler leur avance, Sébastien Dockier récupéra une balle dans le cercle adverse à 21 secondes de la fin de la période avant de placer dans un trou de souris face à Andrew Charter, le gardien australien. 

Les hommes de Colin Batch, l'ancien coach des Belges, prirent à leur compte la possession de balle dans le deuxième quart mais les occasions penchèrent pour la Belgique avec 11 entrées de cercle (pour 8 à l'Australie) avant la pause. Si celle qui revint à Tom Boon fut déviée du bout du stick par Sharper, le portier océanien resta par contre fixé par le sleep d'Alexander Hendrickx sur le premier pc belge (28e), permettant aux N.1 mondiaux de rejoindre les vestiaires avec un but d'avance.

Le troisième quart-temps fut dominé par les hommes de McLeod. Une percée sur la droite de Tom Boon trouva Dockier, qui fustigea à nouveau Sharper pour faire le break à 3-1, avant que Cosyns n'assomme le pays hôte, à nouveau au terme d'une descente sur l'aile droite, cette fois d'Augustin Meurmans. 

Malgré deux pc belges - un de Boon dévié par le keeper et un autre transformé par Hendrickx mais annulé pour jeu dangereux - le score n'évolua plus, marquant la première défaite de l'Australie à domicile dans une compétition officielle depuis 2009.

Invaincus après deux partages, en Espagne (2-2) et en Nouvelle-Zélande (4-4), et deux succès en Argentine (4-2) et en Australie (4-1), les Belges totalisent 9 points après quatre rencontres en déplacement. Ils vont à présent se consacrer à leur championnat national, avant de retrouver la Pro League en accueillant l'Espagne, le 10 avril dans les installations d'Uccle Sport.

Plus tard dans la journée, les Red Panthers, l'équipe féminine belge classée au 13e rang à la FIH, sera également opposée à l'Australie, 3e nation mondiale, toujours sur le terrain du State Netball Hockey Centre de Melbourne.