Policier en faction devant le Sint-Jan Berchmanscollege à Bruxelles.
Plein écran
Policier en faction devant le Sint-Jan Berchmanscollege à Bruxelles. © belga

Les salles de fête bruxelloises paient le prix fort

Les salles de fête bruxelloises paient le prix fort de la morosité ambiante depuis le relèvement du niveau de la menace à son maximum. Pour certaines, les annulations en chaîne laissent entrevoir une longue période pour se remettre à flots.

  1. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  2. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  3. Le variant Omicron vraisemblablement en Belgique depuis plus longtemps qu'estimé

    Le variant Omicron vraisembla­ble­ment en Belgique depuis plus longtemps qu'estimé

    Le nouveau variant du virus SARS-CoV-2, Omicron, semble avoir circulé en Belgique depuis plus longtemps que ce qui avait été établi auparavant. Il y a officiellement neuf contaminations dans le pays, mais un jeune adolescent testé positif au coronavirus il y a quelques semaines, serait aussi porteur du variant Omicron, ressort-il d'une nouvelle analyse. Il est suspecté que la contamination ait eu lieu dans une école à Melle en province de Flandre-Orientale, rapportent lundi De Standaard, Het Nieuwsblad et la Gazet van Antwerpen.