Plein écran
© afp

"Lutter contre les assimilations et stigmatisations haineuses"

Le candidat du Front de Gauche à l'Elysée, Jean-Luc Mélenchon, a estimé mercredi que le "premier devoir" était désormais de "lutter contre les assimilations et stigmatisations haineuses", à la suite de l'identification de l'auteur présumé des tueries de Toulouse et Montauban.

Plein écran

"L'identification du criminel dégénéré qui nous défiait est une bonne nouvelle", a déclaré dans un communiqué M. Mélenchon. "Dorénavant, notre premier devoir est de lutter contre les assimilations et stigmatisations haineuses à qui cette situation pourrait servir de prétexte", a-t-il ajouté.

Selon le candidat FG, "si les informations de la matinée se confirment nous serons d'autant plus déterminés à combattre tous ceux qui ont en commun la haine des autres, la guerre religieuse et les autres habillages de la démence criminelle". "Je félicite la police nationale et salue très chaleureusement ceux qui ont été blessés ce matin au cours de l'opération", a aussi signalé M. Mélenchon.