Plein écran
© belga

Mandat d'arrêt confirmé contre Steve Bakelmans

UpdateLa chambre du conseil d'Anvers a confirmé vendredi le mandat d'arrêt à l'encontre de Steve Bakelmans, l'homme de 39 ans suspecté de l'assassinat de l'étudiante Julie Van Espen, a indiqué son avocat Paul Van Rompaey.

Steve Bakelmans, qui n'était pas présent à l'audience vendredi, collabore à l'enquête, selon son conseil. "Pour le reste, je souhaite que ce dossier soit traité de manière sereine, dans l'intérêt de toutes les parties, tant la famille et les amis de mon client que ceux de la victime." L'avocat n'a pas souhaité faire plus de commentaires. "S'il y a des nouvelles, je les communiquerai", mais il n'y a pas plus à en savoir pour l'instant.

Autres matches ADN?
Selon le parquet d'Anvers, un collège d'experts a été établi pour déterminer l'état mental de Steve Bakelmans. Un nouveau prélèvement ADN a également été fait. "Nous disposions déjà de son ADN, mais compte tenu des évolutions scientifiques il est possible de disposer d'un nouveau profil ADN plus développé. Ce nouveau profil ADN sera mis dans la base de données et nous verrons s'il y a une correspondance avec d'autres dossiers", explique le porte-parole Kristof Aerts.

Rappel des faits
Le corps de Julie Van Espen a été retrouvé lundi après-midi dans le canal Albert à Merksem. Elle était portée disparue depuis samedi soir. La jeune fille, de Schilde, s'était rendue à vélo de son domicile à Anvers où elle devait retrouver des amies. Elle n'était jamais arrivée. Une opération de recherches avait été lancée. Des vêtements tâchés de sang et le panier à vélo avaient été retrouvés dans les environs du canal, où un dernier signal de son GSM avait été émis. Une enquête pour assassinat avait alors été ouverte.

Avis de recherche
Dans la nuit de dimanche à lundi, la police et le parquet avaient lancé un avis de recherche pour un homme portant un sac à dos et présenté comme un "témoin capital". Il était alors déjà un suspect, car des images de vidéosurveillance le montrait avec le vélo de la victime.

Localisé grâce à la téléphonie
L'homme a rapidement été identifié comme Steve Bakelmans. Un homme de 39 ans d'Anvers, déjà condamné à plusieurs reprises, notamment pour viol. Il était libre dans l'attente d'un jugement en appel pour un dossier de viol. Le suspect a pu être localisé grâce à une enquête de téléphonie. Il se trouvait dans un train à destination de Louvain quand il a été arrêté. Il est passé aux aveux et a été placé sous mandat d'arrêt pour assassinat.