Plein écran
© Capture d'écran

Marc Wilmots va régler ses comptes à la télé flamande

VideoAttaqué dans la presse flamande, Marc Wilmots prépare sa riposte. Le sélectionneur des Diables Rouges s'apprête à régler ses comptes lundi soir, lors de l'émission "Karakters" qui sera diffusée sur la VRT.

Citation

On cherche à m'évincer mais j'ai un contrat jusqu'en 2018 et je ne partirai jamais de moi-même

Marc Wilmots

Depuis la Coupe du Monde, les relations entre Marc Wilmots et les journalistes (surtout flamands) ont du plomb dans l'aile. "Notre presse devient peu à peu comme en Angleterre et en Allemagne", regrette le coach. "Ils inventent des choses pour avoir un article percutant. Comme quand on dit que les joueurs ne sont pas à 100% derrière moi. Ils ne peuvent pas le prouver. Et quand je demande qui prétend cela, je n'ai aucune réponse."

"Sois un peu un homme!"
La femme de Marc Wilmots, Katrien Lambeets, s'exprime aussi pour la première fois. "Ce n'est pas du journalisme, ce sont des discussions de café", dit-elle en prenant la défense de son mari. "Et quand on confronte ces journalistes à ce qu'ils disent, ils ne font plus que 10 centimètres... Quand c'est comme ça, je me dis: sois un peu un homme!"

Malgré les tentatives de déstabilisation, Wilmots ne compte pas abdiquer, lui qui se nourrit de la critique. Il est d'ailleurs toujours autant sûr de ses forces. "Plusieurs journalistes cherchent à m'évincer. Mais au plus ils essaieront, au plus je resterai. J'ai un contrat jusqu'en 2018 et je ne partirai jamais de moi-même. Si la fédération me vire, je dois partir. Si ce n'est pas le cas, je continuerai, avec l'équipe."

Découvrez la bande-annonce du reportage qui sera diffusé lundi à 20h40 sur Canvas.