Plein écran
© belga

Mario Cipollini serait impliqué dans l'affaire Puerto

L'ancien champion du monde de cyclisme Mario Cipollini serait lui aussi impliqué dans l'affaire Puerto, a indiqué samedi le journal Gazzetta dello Sport. Le sprinter italien aurait été l'un des clients du sulfureux médecin espagnol Eufemiano Fuentes.

Selon le journal italien, Cipollini, dont le nom de code était "Maria" ou "Pavarotti", se serait fourni des anabolisants, des hormones de croissance, de l'insuline et de l'EPO auprès du docteur Fuentes au début des années 2000. Des preuves de transfusions de sang existeraient durant la saison 2002, une année faste pour le "Beau Mario", qui s'était imposé notamment à Milan-San Remo, sur Gand-Wevelgem, au Mondiaux de Zolder, et sur six étapes du Giro et trois de la Vuelta.

Dans le procès Puerto, qui a commencé la semaine passée à Madrid, la justice espagnole a refusé de demander au Dr Eufemiano Fuentes d'identifier les propriétaires des poches de sang saisies lors du démantèlement du réseau en 2006, ce que réclamait pourtant le comité olympique italien (CONI), précédemment à la base de l'identification et de l'implication dans ce dossier Puerto de l'Espagnol Alejandro Valverde.