Meilleur qu'une simple omelette et tout aussi facile: voici comment préparer les 'huevos rotos' d'Andalousie

You & LidlTout le monde sait faire cuire un œuf (paraît-il), mais à force de faire des omelettes (en cassant des œufs), on se lasse. Trêve de vieux dictons, voici le lunch idéal, des 'huevos rotos' bien relevés, en direct d'Andalousie. Un plat réconfortant comme on les aime.

Ingrédients (pour 4 personnes)

2 grosses pommes de terre à chair ferme, épluchées et en dés
100 g de jambon fumé, en languettes
1 oignon rouge, en demi-rondelles
1 piment chili, émincé
100 g d'épinards en branches, grossièrement hachés
120 g de petits pois (surgelés)
2 brins de thym
1 gousse d'ail, émincée
4 œufs
1 c à s de persil, haché
1/2 c à c de paprika en poudre
huile d'olive
poivre et sel

Instructions

1. Assaisonnez les pommes de terre de poivre et sel et réservez. Versez un généreux filet d'huile d'olive dans une poêle et faites-y revenir l'oignon avec le piment et le thym. Assaisonnez de poivre et sel.
2. Ajoutez les dés de pomme de terre et l'ail et faites sauter pendant 15 minutes, jusqu'à ce que les pommes de terre soient cuites. 5 minutes avant la fin de cuisson, ajoutez les épinards et les petits pois et faites cuire, en remuant, jusqu'à ce que les épinards aient fondu.
3. En dernier lieu, cassez les œufs au-dessus de la préparation et remuez délicatement le tout jusqu'à ce que les œufs soient cuits. Saupoudrez de paprika et décorez de jambon et de persil.

Envie de recevoir les recettes et les articles You à table dans ta boîte mail? Inscris-toi à notre newsletter!

  1. Les Belges ont franchi la frontière et la règle sans hésiter: direction les terrasses des Pays-Bas
    Play

    Les Belges ont franchi la frontière et la règle sans hésiter: direction les terrasses des Pays-Bas

    Beaucoup de Belges ont franchi la frontière avec les Pays-Bas lundi pour faire des achats ou aller dans un café ou un restaurant. Les établissements horeca ont pu rouvrir ce 1er juin. "Il y avait du monde mais la distance a été garantie", a souligné le bourgmestre de Hulst (Zélande), Jan-Frans Mulder. Sur HLN, on lit de nombreux témoignages de Belges qui ont fait fi des règles: “Je ne sais pas si c’est autorisé, mais c’est un plaisir”, ont commenté les contrevenants.
  2. Depuis des années, il reçoit des pizzas qu’il n’a jamais commandées: “Je tremble dès que j’entends une mobylette”

    Depuis des années, il reçoit des pizzas qu’il n’a jamais commandées: “Je tremble dès que j’entends une mobylette”

    Jean Van Landeghem, un sexagénaire de Turnhout, a la phobie des pizzas. Voilà neuf ans que des livreurs se présentent régulièrement à sa porte. Une fois avec cinq pizzas, parfois huit. “À n’importe quelle heure du jour. Un jour, ils sont même venus me livrer 14 pizzas en une seule fois”, explique-t-il dans Het Laatste Nieuws. Le problème? Il n’a jamais commandé de pizza de sa vie.