Plein écran
Thomas van Linge, 19 ans. © Eva Plevier

Même l'EI consulte les cartes détaillées de cet étudiant hollandais

Le travail impressionnant de Thomas Van Linge (19) montre clairement l'influence de l'État Islamique en Syrie. "L'État Islamique consulte aussi mes cartes", assure ce jeune homme qui n'a jamais mis un pied en Syrie.

Le travail effectué par Thomas Van Linge est titanesque. Depuis 2013, cet étudiant hollandais de 19 ans publie régulièrement des cartes de la Syrie, l'Irak, et de l'Est-Ukrainien (et bien d'autres) sur Twitter. Ses cartes ont été repérées par CNN, le New York Times, le Huffington Post, le Daily Star, Vox et même le site de l'Université du Texas d'Austin.

Depuis sa chambre à Amsterdam
"Des amis et des ennemis consultent mes cartes. Même l'État Islamique. Pour moi, le plus important est de partager une information bien documentée. Ça vaut bien plus qu'une simple opinion. Je suis critique mais jamais méchant", ajoute celui qui a appris l'arabe pour pouvoir communiquer plus librement avec ses contacts en Syrie.

Pour dessiner ces cartes, Thomas Van Linge utilise simplement Microsoft Paint depuis sa chambre à Amsterdam. Au fur et à mesure, il s'est créé un réseau de contacts sur place. Selon ses propos, il peut compter sur 1.100 sources pour actualiser son travail sur la Syrie (Facebook, Twitter, YouTube), soit autant d'informations précieuses pour lui. Le pire: cet étudiant hollandais ne s'est jamais rendu sur place.

"Je veux informer les gens"
"J'étais contrarié que d'autres cartes ne fassent pas la distinction entre les rebelles et le groupes djihadistes comme l'ÉI, qui étaient encore entremêlés à l'époque. Je veux informer les gens et leur montrer les dynamiques du pays. Je souhaite aussi informer les journalistes qui vont dans le pays sur les régions qui sont des no-go zones, celles qui sont dangereuses, et aussi sur le développement des stratégies des protagonistes au fil du temps", poursuit Thomas Van Linge.

Sa dernière carte remonte au 18 août dernier. Elle montre clairement, à l'aide d'une bonne légende couleur, l'influence de l'État Islamique en Syrie (50% du pays). Contrairement à certains spécialistes qui n'y voient aucun intérêt géopolitique, Thomas Van Linge insiste sur le contrôle de l'ÉI des larges déserts syriens.

  1. Un homme interpellé pour attentat à la pudeur sur une ado à la Foire du Midi

    Un homme interpellé pour attentat à la pudeur sur une ado à la Foire du Midi

    Un homme, suspecté d'attentat à la pudeur sur une fille mineure d'âge à la Foire du Midi à Bruxelles dimanche, a été mis à disposition d'un juge instruction, a déclaré le parquet de Bruxelles mardi, confirmant une information du journal La Capitale. Le suspect n'est pas connu des services de justice, a précisé le parquet de Bruxelles. Selon La Capitale, il s'agit d'un ressortissant bulgare âgé de 39 ans.
  2. “Maman m’a envoyé un sms pour me dire qu’elle m’aimait, 20 minutes plus tard elle était morte”
    Belge tuée à Calpe

    “Maman m’a envoyé un sms pour me dire qu’elle m’aimait, 20 minutes plus tard elle était morte”

    Riet Suy (57 ans), une ressortissante belge, a été retrouvée morte dimanche soir dans sa villa à Calpe, dans la région de Valence, après une dispute avec son compagnon au restaurant. Selon les premières constations effectuées par la police espagnole, c’est lui qui aurait tué sa compagne à l’aide d’un couteau avant de vouloir mettre fin à ses jours. Sam, la fille de la victime, est sous le choc. A lire dans Het Laatste Nieuws.