Plein écran
© photo_news

Mertens à l'assist et en huitièmes, Boyata éliminé

Vainqueur 2-0 face à Zurich lors du 16e de finale retour d'Europa League ce jeudi, Naples a validé son ticket pour les 8es de finale avec Dries Mertens, auteur d'un assist, sur le terrain pendant 90 minutes. Dans le même temps, le Celtic, avec Dedryck Boyata, n'a pas su inverser la tendance à Valence (défaite 1-0) et quitte la compétition.

Vainqueur 1-3 en Suisse, Naples avait déjà un pied en huitièmes de finale avant ce match retour. Dominateurs, les Italiens étaient récompensés en fin de première période sur l'ouverture du score de Verdi (43e). Les Napolitains enfonçaient le clou après le repos via Ounas, idéalement servi par Dries Mertens qui a joué l'entièreté de la rencontre.

Battu 0-2 au match aller, le Celtic Glasgow s'est une nouvelle fois incliné face à Valence. Réduits à dix suite à l'exclusion de Toljan (37e), les Ecossais concédait le seul but de la partie à vingt minutes du terme des pieds de Gameiro. Dedryck Boyata a joué les 90 minutes de la partie pour le Celtic.


Arsenal respire

Les hommes d'Unai Emery, privé d'Alexandre Lacazette, suspendu, ont vite respiré, grâce à un but contre son camp inscrit d'entrée par Zakhar Volkov (4e). Shkodran Mustafi a ensuite marqué de la tête le but de la qualification (39e).

Seul accroc londonien: la sortie en boitant du capitaine Laurent Koscielny. Mais celle-ci aura permis à son remplaçant, Sokratis, de marquer le troisième but, lui aussi de la tête (60e).

Valence avait fait le plus dur à l'aller, Les Espagnols ont confirmé tranquillement en gagnant à nouveau, rejoignant en huitièmes le Dinamo Zagreb, Francfort, Salzbourg, Villarreal ainsi que le Zenit Saint-Pétersbourg, dont les joueurs ont sans doute été transcendés par l'impressionnante haie d'honneur bordée de fumigènes, organisée par leurs supporters pour escorter jusqu'au stade le bus de l'équipe qui a ensuite battu Fenerbahce (3-1).

Le Séville FC s'était de son côté qualifié dès la veille face à la Lazio (2-0, 1-0 à l'aller), alors que Chelsea et l'Inter Milan veulent tous deux décrocher leur ticket plus tard jeudi après leurs victoires à l'extérieur à l'aller (contre Malmö et le Rapid Vienne), et que Betis Séville et Rennes s'affrontent après leur spectaculaire match aller en France (3-3).

Le tirage au sort des huitièmes de finale a lieu vendredi.

  1. Gouvernement ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communication d’Ecolo?
    Analyse

    Gouverne­ment ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communica­ti­on d’Ecolo?

    Un gouvernement wallon minoritaire PS-Ecolo appuyé par des représentants du monde associatif, est-ce vraiment possible? Que renferme exactement la notion de société civile? Comment cette majorité originale pourrait-elle être mise sur pied et est-elle réellement “plus démocratique”? Quels sont les (dés)intérêts des différents partis? Le MR, qui n’a pas été consulté pour la formation d’une coalition, a-t-il des raisons de se sentir floué? Tentative de réponses avec le politologue de l’ULB, Pascal Delwit.
  2. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.