Mon beau sapin... à croquer! Ce sapin en pizza sera la star de votre réveillon

You & LidlEst-ce un sapin de Noël? Est-ce une pizza? Les deux, car c'est un sapin de Noël comestible, à se partager. Fourré d'ananas, salami et fromage, il sera sans nul doute la star de votre fête de Noël.

Ingrédients (pour 6 personnes)

2 pâtes à pizza
4 c à s de beurre
2 c à s de basilic, haché
2 c à s de persil, haché
120 g d'ananas en conserve, en dés
1 saucisse sèche, en dés
120 g de dés de fromage
poivre et sel

Instructions

1. Préchauffez le four à 180°C. Déroulez la pâte à pizza. A l'emporte-pièce, découpez-y des disques de 3 cm de diamètre.
2. Placez un bout de fromage, de salami ou d'ananas sur chaque rond de pâte. Formez-en une boulette et disposez-les en forme de sapin de Noël sur une plaque tapissée de papier cuisson.
3. Faites fondre le beurre et mélangez-le avec les fines herbes. Assaisonnez de poivre et sel. Badigeonnez-en le sapin de Noël. Enfournez pendant 20 min. Servez chaud.

Envie de recevoir les recettes et les articles You à table chaque vendredi dans ta boîte mail? Inscris-toi à notre newsletter!

  1. Bart De Wever assume les “razzias” à Anvers et se dit “fier” du travail mené avec Theo Francken

    Bart De Wever assume les “razzias” à Anvers et se dit “fier” du travail mené avec Theo Francken

    Le président de la N-VA et bourgmestre d'Anvers Bart De Wever n'a pas nié mardi sa collaboration avec le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration de l'époque, Theo Francken (N-VA), pour des "razzias" policières à Anvers visant certaines nationalités en fonction du nombre de places disponibles en centre fermé et de la destination des vols de rapatriement qu'il qualifie d'"Air Francken".
  2. Jean-Luc Crucke annonce un front wallon contre  le monopole de Skeyes: “Trop is te veel!”
    Play
    Mise à jour

    Jean-Luc Crucke annonce un front wallon contre le monopole de Skeyes: “Trop is te veel!”

    "Trop is te veel", a déclaré mardi à Silly le ministre wallon en charge des Aéroports, Jean-Luc Crucke. "Skeyes n'est plus un partenaire en terme de fiabilité", a ajouté le ministre, qui a annoncé la création d'un front wallon "dur et déterminé" des aéroports et de la Sowaer (Société wallonne des aéroports) contre le gestionnaire du trafic aérien. De son côté, Brussels Airport demande une astreinte de 50.000 euros par vol touché, a-t-on appris.
  3. Ils refusent de travailler le dimanche: Cora les licencie pour “faute grave”
    Play

    Ils refusent de travailler le dimanche: Cora les licencie pour “faute grave”

    Le personnel d’un hypermarché Cora de Saint-Malo (Saint-Jouan-des-Guérets) est sous le choc. Les deux employés concernés carrément “dégoûtés”. Christelle Lorant travaillait en effet pour l’enseigne depuis 18 ans. Elle ne pensait pas que son refus de prester six dimanches matins par an entraînerait son licenciement immédiat. Et pour “faute grave”, de surcroît, c’est-à-dire sans préavis et sans la moindre indemnité de départ.