Plein écran

Montpellier perd Belhanda après une bagarre générale

Plein écran
© epa
Plein écran
© epa
Plein écran
© epa

La fin du match entre Montpellier et Evian TG a été mouvementée (2-2). Olivier Giroud a d'abord égalisé alors qu'il y avait probablement hors-jeu à la base de l'action.

Quelques minutes plus tard, Younes Belhanda et Cédric Mongongu ont été exclus (à voir à partir de 5min25 sur la vidéo ci-dessous). La situation a rapidement dégénéré lorsque le meneur de jeu des leaders du championnat de France a fait une remarque à son adversaire. Ce dernier n'a pas apprécié et lui a donné un coup au visage. Le ton est monté. Il a fallu l'intervention des 22 acteurs, du staff, des délégués et des réservistes pour calmer les esprits.

Suspendu jusqu'à la fin de saison?
C'est une grosse tuile pour les protégés de René Girard, qui luttent pour le titre avec le PSG, voire Lille. Belhanda, le meilleur joueur de l'équipe, risque une lourde suspension pour son comportement, alors qu'il allait déjà être suspendu à Rennes pour accumulation de cartons jaunes. Selon la presse française, on ne devrait pas le revoir avant le 38ème et dernière journée contre Auxerre.

"Je regrette le comportement de Mongongu", disait René Girard. "Il a fallu attendre dix minutes pour frapper le penalty. Ça a dégénéré, car ils ont fait dégénérer." Bedimo espère maintenant qu'on ne sera pas trop sévère envers le Marocain. "J'espère que la commission de discipline va revoir les images parce qu'il peut y avoir des mots, le foot est un sport d'hommes, mais il n'a pas à donner de coup", dit-il dans L'Equipe.

Camara rate un penalty à la 98e
Signalons qu'en fin de match, Souleymane Camara a obtenu la balle de match... à la 98ème minute. Malheureusement pour Montpellier, il a manqué sa tentative. Ce soir, le PSG aura l'occasion de revenir à trois points du leader, s'il bat Saint-Etienne. Il restera ensuite trois rencontres à jouer. Le suspense est haletant.