afp
Plein écran
© afp

Nemmouche nie et dit avoir volé le sac rempli de preuves

VideoLe suspect de l'attentat au Musée Juif de Belgique à Bruxelles, le Français Mehdi Nemmouche, a nié en être l'auteur et a affirmé qu'il avait volé le sac contenant des armes trouvé en sa possession lors de son interpellation vendredi à Marseille, a déclaré mercredi après-midi son avocat Me Apolin Pepiezep sur l'antenne d'i>TELE. Plus tôt dans la journée, il avait été annoncé que l'intéressé refusait d'être remis aux autorités judiciaires belges. L'avocat a assuré qu'il allait utiliser tous les moyens légaux en sa possession pour empêcher que son client soit jugé devant les juridictions de notre pays.

  1. Comparaison des packs TV complémentaires : quel prix chez quel opérateur ?
    Montelco

    Comparai­son des packs TV complémen­tai­res : quel prix chez quel opérateur ?

    La télévision linéaire appartient de plus en plus au passé. Grâce aux packs complémentaires, vous pouvez regarder la télévision quand vous le souhaitez et avoir accès aux derniers films et séries en un claquement de doigts. Vous ne manquerez même plus une seconde de football. Évidemment, ce service s’accompagne d’un surcoût. Mais quelles sont les différences entre les différents opérateurs ? Et que recevez-vous en échange ? Montelco l’explique.
  2. Nemmouche était surveillé depuis sa sortie de prison

    Nemmouche était surveillé depuis sa sortie de prison

    Le suspect de la tuerie de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, a été l'objet de l'attention de la police "dès sa sortie de prison" en décembre 2012, a déclaré mercredi le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Le Nouvel Observateur affirme sur son site internet qu'une confusion aurait été faite entre Mehdi Nemmouche et un oncle, un fondamentaliste installé à l'étranger. Et que la fiche "S" (pour susceptible de porter atteinte à la Sûreté de l'État) avait été par erreur établie au nom de l'oncle.
  3. En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspecter également votre assurance auto !

    En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspec­ter également votre assurance auto !

    Si votre voiture a quatre ans, alors vous devez la faire contrôler. Mais votre véhicule n’est pas le seul à devoir être en ordre. Votre assurance mérite, elle aussi, un contrôle régulier. L’assurance full omnium de votre voiture est-elle encore pertinente ? Et quel est le bon moment pour demander à votre assureur de convertir votre full omnium en mini omnium ? Pour vous, Independer.be fait la liste des éléments importants à prendre en considération.
  1. Le petit frère d’Abaaoud possédait des esclaves sexuelles yézidies en Syrie
    Play

    Le petit frère d’Abaaoud possédait des esclaves sexuelles yézidies en Syrie

    Deux nouveaux djihadistes belges qui possédaient des esclaves yézidies ont été identifiés au cours d’une enquête menée par Le Soir sur base du témoignage d’une jeune fille yézidie, elle-même ancienne esclave, associé au travail du chercheur de la KUL Pieter Van Ostayen et de V-Europe l’association belge de victimes du terrorisme V-Europe. Le quotidien en fait part dans ses pages mardi. La chaîne d’information en continu LN24 a réalisé un reportage qui fait écho à plusieurs témoignages arrivant aux mêmes conclusions. Il a été diffusé dès lundi soir. Les titres Sudpresse font aussi mention de l’enquête ce mardi.
  2. Nemmouche refuse d'être remis à la Belgique
    Update

    Nemmouche refuse d'être remis à la Belgique

    Le suspect de l'attentat au Musée Juif de Belgique à Bruxelles, le Français Mehdi Nemmouche, a refusé mercredi d'être remis à la Belgique qui a délivré un mandat d'arrêt européen à son encontre. L'opposition de Nemmouche à sa remise aux autorités belges n'aura d'autres conséquences que d'allonger la procédure, a cependant expliqué Marie-Aude Beernaert, professeur en droit de la procédure pénale à l'UCL. Mehdi Nemmouche sera plus que probablement poursuivi en Belgique. Sa remise effective pourrait cependant prendre plusieurs mois.
  3. Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquences pour votre assurance
    Guide-epargne.be

    Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquen­ces pour votre assurance

    L’année dernière, de nombreux Belges ont commencé à effectuer des travaux de rénovation. Dans ce contexte, il est fort probable que la valeur réelle de leur bien immobilier ne correspond plus à la valeur déterminée par l’assureur dans la police incendie. Afin d’éviter les conséquences financières en cas de sinistre, ils ont donc intérêt à informer leur assureur au sujet des travaux effectués. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment vous devez vous y prendre.