Plein écran
© reuters

Netanyahu ne démissionnera pas en cas d'inculpation

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé lundi soir qu'il ne démissionnerait pas en cas d'inculpation dans des affaires de corruption, alors que des élections anticipées sont prévues en avril 2019.

Interrogé par un journaliste israélien lors d'une conférence de presse en hébreu à Rio de Janeiro (Brésil), où il effectue une visite officielle, M. Netanyahu a déclaré qu'il ne démissionnerait pas "en cas de convocation pour audition par le procureur général avant les élections", une procédure obligatoire avant l'inculpation.