Plein écran
© afp

Nicole Kidman répond à la polémique

Le film sur Grace Kelly est un flop. Il a même été sifflé ce matin par les journalistes présents à la projection matinale. Il a au moins le mérite d'offrir une belle première montée des marches au Festival de Cannes. Nicole Kidman était, sans surprise, au centre de toutes les attentions en ce début après-midi, lors de la conférence de presse de "Grace de Monaco". "Je cherche des films avec de vrais challenges à relever", confiait-elle en début de débat. "Et c'était le cas ici". Nicole a eu cinq mois pour se documenter son personnage. "J'ai écouté sa voix, j'ai lu beaucoup de documents d'archives. C'était important de faire en sorte de ne pas sentir piégée dans la peau de Grace Kelly. Il a fallu trouver les clés du personnage et c'était une belle expérience de vivre sa vie pendant six mois."

Plein écran
© ap
Citation

"Quand j'ai reçu mon Oscar, je vivais une grande période de solitude. J'étais au sommet dans ma vie profession­nel­le et dans un creux absolu dans ma vie privée."

Nicole Kidman
Plein écran
© afp

L'équipe du film a été bien évidemment contrainte de revenir sur la polémique entourant le film, entretenue par la famille princière de Monaco. Olivier Dahan, le réalisateur, a tenu à rappeler qu'il n'a jamais voulu faire "un biopic". "Ce film parle de cinéma car je parle d'une actrice. Il parle du choix d'une femme. J'espère que c'est plus universel qu'un biopic."

Il explique avoir pris quelques libertés avec la réalité. "Par exemple, De Gaulle ne s'est jamais rendu au bal de Monaco. Mais j'avais besoin d'avoir les deux protagonistes dans le même cadre. De la même façon qu'Hitchock n'est pas venu apporter le script en mains propres à Grace Kelly. Les entorses à la réalité sont de cet ordre là. Pour le reste, tout est vrai. Je ne suis ni biographe, ni historien mais je suis consciencieux et je lis beaucoup. Par rapport à la polémique, ce que j'ai essayé d'atteindre, ce n'est pas du factuel. Je voulais toucher au coeur de ce que Grace Kelly pouvait être dans telle ou telle situation."

Nicole Kidman "attristée par la polémique"
Nicole Kidman se dit pour sa part "attristée" par cette polémique. "Ce film n'est en aucune manière une critique de la famille princière." Elle comprend cependant la réaction des enfants de Grace Kelly et du Prince Rainier. "Il s'agit de leur père et de leur mère, je comprends qu'ils veuillent garder une certaine discrétion. Mais ce film a été tourné avec respect et amour. J'espère qu'ils pourront se rendre compte de notre grande affection pour leurs parents en regardant ce film." Ce qui ne risque pas d'arriver: Stéphanie de Monaco a déjà annoncé qu'elle ne le visionnerait pas. 

Plein écran
© reuters

"Elle a choisi l'amour"
Nicole Kidman a de l'empathie pour la star de cinéma devenue princesse. "Elle a choisi l'amour et de nombreuses personnes font cela dans leur vie. Elle était très jeune quand elle a reçu un Oscar. Elle voulait se marier et fonder une famille. Je comprends sa décision. Quand le film commence, elle est mariée depuis six ans. Quand on a une passion comme Grace, - elle est poussée vers sa carrière -, c'est difficile de s'en éloigner." Et de glisser dans un éclat de rire: "J'ai des points communs avec Grace. Je ne suis pas mariée à un prince, c'est la seule différence." (Nicole est mariée à Keith Urban, chanteur, NdlR.)

Nicole Kidman pourrait-elle mettre un terme à sa carrière au profit de sa vie privée? Elle pourrait en tout cas l'envisager. "Quand j'ai eu mon Oscar, j'étais très heureuse mais j'étais très seule à cette époque de ma vie. Curieusement, j'étais au sommet de ma profession et dans le creux le plus profond de ma vie personnelle. Je vivais deux extrêmes en même temps. Je pense que l'inverse est préférable: un creux dans la vie professionnelle et un sommet dans sa vie privée. Je pense que quand on a des enfants, toute notre vie change et on remet tout à sa place."

Par chance, Nicole n'a pas à choisir. Heureuse dans sa vie privée, elle l'est également dans sa vie professionnelle. Elle s'exclame: "J'adore Cannes. Ca fait dix ans que je viens ici. Ma carrière a été marquée par ce festival. J'étais membre du jury l'année passée, c'était la quinzaine la plus fabuleuse de ma vie."

Plein écran
© reuters
Plein écran
© reuters
Plein écran
© reuters

Football en live

home logo Standard LiègeSTA
FIN
4-1
Excel MouscronMOU
away logo
home logo ChelseaCHE
FIN
1-1
Leicester CityLEI
away logo
home logo Stade RennaisREN
FIN
2-1
Paris SGPSG
away logo
home logo Atlético MadridATL
FIN
1-0
Getafe CFGET
away logo