Plein écran
© getty

Obama salue la "victoire" dans la Guerre de Corée

Le président Barack Obama a déclaré que l'armistice qui a mis fin à la Guerre de Corée n'était pas "un match nul", mais "une victoire" pour les Etats-Unis, samedi à l'occasion du 60e anniversaire de la fin du conflit.

Ses déclarations arrivent comme un contrepoint aux cérémonies qui se déroulent à Pyongyang, où le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a inauguré un musée rénové dédié à la Guerre de Corée. Celui-ci présente comme une des pièces centrales le navire espion américain "USS Pueblo", capturé en 1968.

Le conflit entre la Corée du Nord communiste et la Corée du Sud capitaliste s'est achevé le 27 juillet 1953 après trois ans de guerre à l'issue desquels les deux pays ont conservé à peu près les mêmes territoires qu'avant le début des hostilités. Malgré cela, la Corée du Nord célèbre l'armistice qui a mis fin au conflit comme "une victoire".

"Ici aujourd'hui nous pouvons dire avec confiance que la guerre ne s'est pas terminée comme un match nul, la Corée a été une victoire", a déclaré M. Obama près du monument dédié aux anciens combattants de la Guerre de Corée à Washington.

"Quand 50 millions de Sud-coréens vivent libres, dans une vibrante démocratie, une des économies les plus dynamiques, il y a un violent contraste avec la répression et la pauvreté qui sévissent au nord. C'est une victoire, c'est notre héritage", a ajouté le président américain.

Le secrétaire à la Défense a également pris la parole et salué les soldats "qui ont libéré des millions de personnes de la tyrannie".

Les Etats-Unis ont été les plus gros contributeurs à la force multinationale envoyée qui s'est déployée en Corée du Sud pour repousser la tentative d'invasion des Nord-Coréens soutenus par la Chine.

Plus d'1,7 million d'hommes et de femmes américains ont combattu en Corée, dont 33.739 sont morts au combat et plus de 100.000 ont été blessés.



Football en live

home logo KRC GenkGNK
FIN
1-0
AnderlechtAND
away logo