Onazi en chaise roulante après l'agression de Matuidi

On l'a dit, la France n'a pas à se plaindre de l'arbitre dans cette Coupe du Monde.

Plein écran
© afp
Plein écran
© afp

Après le coup de coude non sanctionné de Sakho contre l'Equateur, c'est Blaise Matuidi qui aurait dû être renvoyé au vestiaire. Le médian du PSG a été l'auteur d'une véritable agression sur Onazi, qui a dû sortir sur civière et regagner les vestiaires... en chaise roulante.

Monsieur Geiger n'a brandi "que" le jaune alors qu'il avait le nez sur la phase. Incompréhensible. Quand on voit l'exclusion (justifiée) de Steven Defour contre la Corée du sud, on se dit qu'il y a quand même un manque cohérence dans certaines décisions arbitrales.

L'international français a déjà présenté ses excuses sur les ondes de RMC. "Je ne vais pas pour lui faire mal, je suis déçu parce que je ne suis pas un joueur méchant. Je m'excuse. Je suis allé dans leur vestiaire pour m'excuser. J'aurais dû gérer autrement mais j'y vais pour jouer le ballon", a-t-il déclaré.

On ignore pour l'instant la gravité de la blessure du joueur nigérian. Espérons que le verdict ne soit pas trop lourd...

Plein écran
© getty
Plein écran
© ap
Plein écran
© afp
Plein écran
© afp
Plein écran
© afp