Plein écran
Le bâtiment situé au 25, boulevard du souverain est un exemplaire de l'architecture belge © Google Map

Pas d'ambassade américaine à Boitsfort

La diplomatie américaine a officiellement renoncé à l'achat de l'ancien siège de la Royale belge (25, boulevard du Souverain) à Watermael-Boitsfort pour y déménager son ambassade actuellement implantée au cœur de Bruxelles (boulevard du Régent), indique lundi Le Soir.

Les Etats-Unis avaient comme projet initial une démolition de ce bâtiment construit entre 1965 et 1967 par le duo d'architectes franco-belge Pierre Dufau et René Stapels, avant de reconstruire un bâtiment répondant à toutes les normes de sécurité.

Un exemple de l'architecture belge
Mais en mai 2017, le gouvernement bruxellois a lancé une procédure pour assurer la sauvegarde de ce bâtiment considéré comme exemplaire de l'architecture moderne belge, et propriété de la compagnie immobilière Cofinimmo.

Une absence de garantie
Une option d'achat entre cette dernière et les Etats-Unis courait jusqu'à cet été, la diplomatie demandant des garanties par rapport à son projet. Comme Cofinimmo n'a pu les apporter, l'option est devenue caduque et la diplomatie américaine a annoncé officiellement qu'elle renonçait à cet achat.

  1. Gouvernement ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communication d’Ecolo?
    Analyse

    Gouverne­ment ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communica­ti­on d’Ecolo?

    Un gouvernement wallon minoritaire PS-Ecolo appuyé par des représentants du monde associatif, est-ce vraiment possible? Que renferme exactement la notion de société civile? Comment cette majorité originale pourrait-elle être mise sur pied et est-elle réellement “plus démocratique”? Quels sont les (dés)intérêts des différents partis? Le MR, qui n’a pas été consulté pour la formation d’une coalition, a-t-il des raisons de se sentir floué? Tentative de réponses avec le politologue de l’ULB, Pascal Delwit.
  2. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.