Plein écran
La Louvaniste a pris la 6e place de sa demi-finale en 11.30, loin de son record de Belgique à 11.04. Seules les quatre premières de chaque demi-finale étaient qualifiées pour la finale.

Pas de finale sur 100m pour Kim Gevaert, qui hésite pour le 200

Par la faute d'un départ manqué, Kim Gevaert n'est pas parvenue à se hisser en finale du 100m dames des jeux Olympiques de Pékin en athlétisme dimanche.

La Louvaniste a pris la 6e place de sa demi-finale en 11.30 (-0,2m/s), loin de son record de Belgique fixé depuis le 9 juillet 2006 à 11.04. Seules les quatre premières de chaque demi-finale étaient qualifiées pour la finale. La Belge en vient à remettre en question sa participation sur le 200m pour mieux se consacrer au relais 4x100m.

Kim Gevaert a manqué son départ dimanche, hésitant dans les starting-blocks pour courir un 100m très crispé dans une série remportée par la Jamaïcaine Kerron Stewart en 11.05. Il lui aurait fallu courir en 11.22 dimanche pour espérer aller en finale. La première demi-finale a été plus rapide. Elle a été remportée par une autre Jamaïcaine, Shelly-Ann Fraser en 11.00 (vent: -0,7m/s).

"J'ai bougé dans les starting-blocks, et donc manqué mon départ", a-t-elle expliqué. "J'ai réagi à quelque chose, mais je ne sais pas à quoi. En une fraction de seconde, j'ai pensé lever la main. J'ai bougé et j'ai pensé que le starter nous rappellerait. Mais cela n'a pas été le cas. J'ai donc complètement manqué mon départ, et à ce niveau, c'est difficile de se rattraper. J'ai encore essayé, mais j'ai été crispée et j'ai complétement raté ma course".

"Je suis passée à côté d'une grande chance", a ajouté Kim Gevaert, 30 ans, qui avait réalisé un chrono de 11.33 en séries samedi et un temps de 11.10 en quarts de finale, soit le 6e temps des demi-finalistes. "Quand je vois les temps des finalistes, je suis certaine que j'aurais été qualifiée sans ce départ raté. Après toutes les difficultés que j'ai connues pour être prête à temps, c'est vraiment dommage".

Kim Gevaert avait également été éliminée en demi-finales du 100 m il y a quatre ans aux Jeux d'Athènes, où elle avait pris la 6e place du 200 m. Après cette demi-finales manquée, Kim Gevaert en est venue à se poser la question de savoir s'il ne vaudrait pas mieux sacrifier le 200m (dès mardi) pour se consacrer uniquement au relais 4x100m (jeudi).

"Je ne sais pas encore si je prendrai le départ du 200m", explique-t-elle. "Je dois voir comment vont réagir mes tendons d'Achille et mes ischio-jambiers. Je me suis surtout concentrée sur le 100 m, et à cause des mes problèmes aux tendons d'Achille, je n'ai couru qu'un seul 200 m cette saison. Maintenant, je dois surtout essayer de me reposer et peut-être tout miser sur une seule épreuve".

Un peu comme elle l'avait déjà fait aux championnats du monde d'Osaka (Japon) l'année dernière. Cinquième en finale du 100m, elle avait fait l'impasse sur le 200m pour se concentrer sur le relais 4x100m avec au bout du compte une historique médaille de bronze pour la Belgique. (belga)