Plein écran
Pascal Smet, ministre bruxellois de la Mobilité. © photo_news

Pascal Smet veut la fin du diesel et de l'essence à Bruxelles en 2030

Le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet souhaite l'interdiction des véhicules roulant au diesel mais aussi à l'essence sur l'ensemble du territoire de la Région d'ici 2030, a-t-il annoncé mercredi lors d'un débat organisé par Bruzz.

L'annonce avait fait grand bruit il y a un an: la Région bruxelloise a l'intention de bannir le diesel de ses routes au pire en 2030. Pascal Smet, l'actuel ministre bruxellois de la Mobilité (One.Brussels), va même plus loin en proposant d'interdire également les véhicules roulant à l'essence à cette échéance. C'est ce qu'il a indiqué ce mercredi lors d'un débat opposant les têtes de liste bruxelloises flamandes.

Sa collègue au gouvernement bruxellois Bianca Debaets (CD&V) propose quant à elle d'accélérer l'interdiction du diesel dans la capitale. "Chaque gouvernement doit être un gouvernement climatique. Le climat n'est pas un thème de gauche ou de droite, mais un thème qui nous concerne tous", a souligné la secrétaire d'État bruxelloise.

Des mesures soutenues par la tête de liste Groen Elke Van den Brandt. "Je conviens qu'il faut agir plus rapidement et que nous avons besoin d'un gouvernement climatique à tous les niveaux, mais également doté d'un cœur social", a déclaré l'écologiste.