Plein écran
© belga

Paul Magnette emmènera la liste PS aux européennes

Elections 2019Le Congrès du Parti socialiste a approuvé dimanche sa liste de candidats pour les élections européennes. Elle sera emmenée par l'actuel bourgmestre de Charleroi Paul Magnette. Il sera suivi de la députée européenne sortante Marie Arena et de l'ancien sénateur Hassan Bousetta.

La quatrième place effective revient à Coline Maxence, tandis que la 5e sera occupée par la sénatrice Olga Zrihen. Amet Gjanaj, Christelle Mathieu-Louppe et Jeremy Bricq complètent la liste socialiste.

La première place de suppléant est occupée par l'eurodéputé sortant Marc Tarabella. Le Parti Socialiste a actuellement trois députés au Parlement européen.

Lors du congrès, le Carolorégien a dénoncé l'ultralibéralisme qui domine dans les institutions de l'UE, tout en assurant qu'une autre Europe était possible. 

Des projections pessimistes
"Il n'y a pas de fatalité quand on a le courage de se battre. Il faudra convaincre et dépasser les divisons", a-t-il prévenu. 

"L'Europe que nous voulons est une Europe où les droits des travailleurs sont respectés, où on taxe moins le travail et plus le capital. C'est aussi une Europe qui connait et reconnait sa responsabilité envers les pays en développement. Nous savons quelle Europe nous voulons, mais aussi comment nous pouvons la construire", a-t-il ajouté.

Le Parti Socialiste compte actuellement trois députés au Parlement européen. D'après des projections récentes, il pourrait y perdre un élu.

  1. Gouvernement ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communication d’Ecolo?
    Analyse

    Gouverne­ment ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communica­ti­on d’Ecolo?

    Un gouvernement wallon minoritaire PS-Ecolo appuyé par des représentants du monde associatif, est-ce vraiment possible? Que renferme exactement la notion de société civile? Comment cette majorité originale pourrait-elle être mise sur pied et est-elle réellement “plus démocratique”? Quels sont les (dés)intérêts des différents partis? Le MR, qui n’a pas été consulté pour la formation d’une coalition, a-t-il des raisons de se sentir floué? Tentative de réponses avec le politologue de l’ULB, Pascal Delwit.
  2. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.