Plein écran
© reuters

Pistorius: le parquet hésite à faire appel

Le parquet sud-africain hésitait mardi à faire appel du verdict "d'homicide involontaire" rendu contre Oscar Pistorius, le champion paralympique condamné à cinq ans de prison pour avoir tué de quatre balles sa petite amie Reeva Steenkamp.

Le procureur avait requis un verdict de meurtre, considérant que Pistorius avait eu clairement l'intention de tuer, tirant à hauteur d'hommes à quatre reprises sur la porte de ses toilettes, en pensant qu'un cambrioleur s'y était enfermé.

En septembre, la juge avait cependant rejeté cette version et retenu l'homicide involontaire.

"Nous étions déçus par le verdict d'homicide involontaire", a déclaré le porte-parole du parquet national Nathi Mncube.

Mais, a-t-il dit, "nous n'avons pas décidé si nous allons faire appel ou non. Nous avons 14 jours pour analyser la loi et nous voulons être certains que les faits et le droit nous permettent de faire appel".

Par ailleurs, l'une des avocates de Pistorius, Roxanne Adams, a estimé que le jeune homme pourrait passer 10 mois derrière les barreaux avant d'être libéré et placé aux arrêts domiciliaires.