Plein écran
© photo_news

Plus d'un Français sur deux veut reconstruire Notre-Dame à l'identique

Plus d'un Français sur deux (54%) veut une reconstruction à l'identique de la cathédrale Notre-Dame, alors qu'un projet de loi controversé doit être examiné jeudi en commission à l'Assemblée nationale pour la restaurer en cinq ans.

Selon un sondage YouGov pour Le HuffPost et CNews, 54% des personnes interrogées veulent une reconstruction à l'identique du joyau de l'art gothique en partie détruit par un incendie il y a deux semaines, 25% souhaitent "un geste architectural", selon la formule du chef de l'Etat et 21% des personnes interrogées ne savent pas.

Après avoir suscité une grande émotion et une vague de solidarité sans précédent, le sort de Notre-Dame et sa restauration créent la polémique. Premier sujet de discorde: le délai fixé par le président Macron. Les experts ne sont pas d'accord sur la possibilité de le respecter, compte tenu de la phase préalable des expertises et préparatifs.

Plus d'un millier d'entre eux ont invité le président à éviter la "précipitation" dans la restauration de la cathédrale et à ne pas s'affranchir des règles de protection du patrimoine, dans une tribune publiée dimanche sur le site du Figaro.

Le concours international d'architectes pour la reconstruction de la flèche fait aussi polémique. Le projet retenu décidera si la flèche de l'architecte Viollet-le-Duc sera reconstruite ou si elle obéira à "un geste architectural contemporain".

La dernière et plus importante polémique est née de la présentation d'un projet de loi, qualifié d'"inquiétant" par l'animateur de télévision Stéphane Bern, autorisant des dérogations aux normes des marchés publics et de protection patrimoniale.

L'Assemblée nationale doit examiner ce projet de loi dès jeudi en commission puis en séance le 10 mai, a-t-on appris mardi de source parlementaire. Il propose aussi des avantages fiscaux pour les donateurs, un comité de contrôle pour "le bon emploi des fonds" et un établissement public chargé de concevoir et réaliser les travaux.

Le sondage YouGov a été réalisé en ligne du 26 au 29 avril sur un échantillon représentatif de 1.010 Français de 18 ans et plus.

  1. Anderlecht sera-t-il un oiseau pour le chat brugeois?

    Anderlecht sera-t-il un oiseau pour le chat brugeois?

    Auteur de l’un des pires débuts de saisons de son histoire (5 sur 21), Anderlecht se déplace au Club de Bruges dans un contexte qui n’incite pas à l’optimisme. Alors que Vincent Kompany cherche toujours la bonne formule, il pourrait bien repêcher Trebel, snobé systématiquement jusqu’ici. Invaincus depuis le début de saison, les Blauw en Zwart auront la possibilité de reléguer les Mauves… à quinze points en cas de victoire, un gouffre après huit matchs. Si pour de nombreux observateurs, le Club de Bruges est devenu la nouvelle référence du football belge, le Sporting a la ferme intention de venir jouer les trouble-fête. En a-t-il réellement les moyens? Voici l’avis de nos rédacteurs.
  2. Un trisomique décède dans un véhicule en pleine chaleur

    Un trisomique décède dans un véhicule en pleine chaleur

    Un trentenaire américain atteint du syndrome de Down est décédé en mai dans une camionnette en pleine chaleur, à Seminole, en Floride, alors que la personne qui devait s’occuper de lui s’était endormie sur le siège passager après avoir ingéré de la drogue, ont relaté samedi les médias outre-Atlantique. Arrêté vendredi pour homicide involontaire aggravé, l’employé a été relâché le lendemain après avoir versé une caution de 50.000 dollars (soit 45.000 euros environ), mais il comparaîtra devant la justice ultérieurement.