Plein écran
© getty

Plus de 27 millions d'euros pour les victimes de l'attentat de Zaventem

Près de trois ans après les attentats survenus à l'aéroport de Zaventem et la station de métro bruxelloise Maelbeek, les assureurs belges ont versé 27,1 millions d'euros à titre de dommages corporels et moraux à 1.337 victimes, indique lundi l'union professionnelle Assuralia.

Il s'agit souvent d'indemnisations provisionnelles ou d'avances. Le paiement de l'indemnisation définitive des blessés graves ne peut en effet être fixé qu'au moment où leur état s'est définitivement stabilisé.

Cela signifie que le paiement de ces rentes porte sur des dizaines d'années, voire plus de 40 ans dans certains cas. Il y a un an, Assuralia estimait le coût total des attentats pour les assureurs du pays à 112 millions d'euros.

La coupole du secteur s'étonne en outre que certaines victimes, "souvent sur les conseils de leurs proches ou de leur avocat", n'aient pas accepté les acomptes proposés. "Ces avances ne les engagent à rien par rapport au montant définitif de l'indemnisation. Par conséquent, la victime n'encourt aucun risque ni désavantage en cas d'acceptation" du paiement, affirme-t-elle.