Plein écran
© belga

Plus de policiers dans les rues de Molenbeek

Il devrait y avoir bientôt plus de policiers en rue à Molenbeek, ont affirmé samedi les quotidiens flamands De Morgen et De Standaard. Quelques articles publiés au cours de la semaine écoulée par la presse du nord du pays ont révélé des divergences d'analyse sur le climat qui prévaut dans cette commune bruxelloise entre le bourgmestre Philippe Moureaux (PS) et les collaborateurs de deux entreprises qui l'ont quittée. Les deuxièmes ont reproché au premier de minimiser la situation, face aux nombreux actes d'incivilité et d'agression qu'ils ont subis.
 
Le bourgmestre se plaint dans les deux quotidiens d'un manque d'effectifs policiers, mais selon De Morgen qui cite la ministre de l'Intérieur Annemie Turtelboom (Open VLD) à ce sujet, Philippe Moureaux a refusé à plusieurs reprises de recourir aux policiers fédéraux disponibles.
 
Au Standaard, Philippe Moureaux a confié avoir connaissance de l'embauche de 15 policiers locaux supplémentaires. Selon la ministre de l'Intérieur Annemie Turtelboom, il y en aura bien davantage, d'ici peu. (belga)
 

  1. Anderlecht sera-t-il un oiseau pour le chat brugeois?

    Anderlecht sera-t-il un oiseau pour le chat brugeois?

    Auteur de l’un des pires débuts de saisons de son histoire (5 sur 21), Anderlecht se déplace au Club de Bruges dans un contexte qui n’incite pas à l’optimisme. Alors que Vincent Kompany cherche toujours la bonne formule, il pourrait bien repêcher Trebel, snobé systématiquement jusqu’ici. Invaincus depuis le début de saison, les Blauw en Zwart auront la possibilité de reléguer les Mauves… à quinze points en cas de victoire, un gouffre après huit matchs. Si pour de nombreux observateurs, le Club de Bruges est devenu la nouvelle référence du football belge, le Sporting a la ferme intention de venir jouer les trouble-fête. En a-t-il réellement les moyens? Voici l’avis de nos rédacteurs.