Pourquoi ce rappeur français a ignoré Modric à la cérémonie du Ballon d'Or

VideoCritiqué après avoir "snobé" Luka Modric lors de la cérémonie du Ballon d'Or, le rappeur français Vegedream s'est défendu au micro de Skyrock et regrette "une fausse polémique".

Citation

"Je n'avais pas envie de tendre la main et qu'il me mette une crampe."

Le rappeur Vegedream

La cérémonie du Ballon d'Or a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux. Outre, la question controversée de Martin Solveig à la première lauréate du Ballon d'Or féminin, la prestation du rappeur Vegedream a aussi suscité de nombreuses réactions. La raison? L'artiste français a salué plusieurs joueurs installés au premier rang, mais a totalement ignoré le futur vainqueur Luka Mordric.

Taper dans la main de Mbappé, ignorer Modric, saluer Griezmann: voilà l'enchaînement qui a valu à Vegedream une pluie de critiques. À tort, selon le principal intéressé.

"Il ne me regarde pas"

"Je fais ma prestation, lunettes noires sur le nez. Les gens sont un peu dans le noir, mais je reconnais Mbappé. Je vais le check, et juste après, je vois un mec. Je ne sais pas qui c'est à ce moment-là. Il ne me regarde pas. Et il y a Griezmann qui tend la main depuis 15 secondes. Je n'avais pas envie de tendre ma main et qu'il me mette une crampe. Donc automatiquement je salue Griezmann et tous ceux qui sont à côté", avance Vegedream au micro de la chaîne radio française Skyrock. 

"Et puis ça va trop vite. En plus, c'est à Griezmann que je voulais dire bonjour à la base", avant d'assurer qu'il apprécie le Croate et compte même lui consacrer un titre prochainement.

  1. Bart De Wever assume les “razzias” à Anvers et se dit “fier” du travail mené avec Theo Francken

    Bart De Wever assume les “razzias” à Anvers et se dit “fier” du travail mené avec Theo Francken

    Le président de la N-VA et bourgmestre d'Anvers Bart De Wever n'a pas nié mardi sa collaboration avec le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration de l'époque, Theo Francken (N-VA), pour des "razzias" policières à Anvers visant certaines nationalités en fonction du nombre de places disponibles en centre fermé et de la destination des vols de rapatriement qu'il qualifie d'"Air Francken".
  2. Jean-Luc Crucke annonce un front wallon contre  le monopole de Skeyes: “Trop is te veel!”
    Play
    Mise à jour

    Jean-Luc Crucke annonce un front wallon contre le monopole de Skeyes: “Trop is te veel!”

    "Trop is te veel", a déclaré mardi à Silly le ministre wallon en charge des Aéroports, Jean-Luc Crucke. "Skeyes n'est plus un partenaire en terme de fiabilité", a ajouté le ministre, qui a annoncé la création d'un front wallon "dur et déterminé" des aéroports et de la Sowaer (Société wallonne des aéroports) contre le gestionnaire du trafic aérien. De son côté, Brussels Airport demande une astreinte de 50.000 euros par vol touché, a-t-on appris.
  3. Ils refusent de travailler le dimanche: Cora les licencie pour “faute grave”
    Play

    Ils refusent de travailler le dimanche: Cora les licencie pour “faute grave”

    Le personnel d’un hypermarché Cora de Saint-Malo (Saint-Jouan-des-Guérets) est sous le choc. Les deux employés concernés carrément “dégoûtés”. Christelle Lorant travaillait en effet pour l’enseigne depuis 18 ans. Elle ne pensait pas que son refus de prester six dimanches matins par an entraînerait son licenciement immédiat. Et pour “faute grave”, de surcroît, c’est-à-dire sans préavis et sans la moindre indemnité de départ.