Selon les dernières estimations d'Amnesty International, la Turquie a accueilli 1,6 million de réfugiés syriens, le Liban 1,1 million, la Jordanie 620.000, l'Irak 225.000 et l'Égypte 140.000.
Plein écran
Selon les dernières estimations d'Amnesty International, la Turquie a accueilli 1,6 million de réfugiés syriens, le Liban 1,1 million, la Jordanie 620.000, l'Irak 225.000 et l'Égypte 140.000. © getty

Pourquoi les pays du Golfe n'accueillent-ils pas de réfugiés syriens?

VideoComme le rappelle le site Slate, un rapport d'Amnesty International (décembre 2014) avait noté qu'aucun pays du Golfe (Arabie saoudite, Qatar, Koweït, Oman, Bahreïn et les Émirats arabes unis) n'avait proposé une place d'accueil aux réfugiés syriens.

  1. Alternative à la brique? Voici vos options et leur prix
    Livios

    Alternati­ve à la brique? Voici vos options et leur prix

    Vous rêvez d’autre chose que d’une façade en briques? Faites connaissance avec les parements légers. Ils conféreront un aspect unique à votre maison et vous permettront simultanément d’intégrer une épaisse couche d’isolation. Une combinaison parfaite, en rénovation comme en nouvelle construction. Le site de construction Livios donne un aperçu des matériaux qui se prêtent parfaitement à l’exercice.
  2. Épargne-pension: évitez ce piège fiscal

    Éparg­ne-pension: évitez ce piège fiscal

    L’épargne-pension offre un peu de répit financier et vous offre également un avantage fiscal. Pourtant, augmenter l’épargne-pension ne génère pas nécessairement un avantage fiscal plus important. Près de 3.000 épargnants ont même reçu cette année un avantage fiscal moindre que lorsqu’ils avaient épargné un peu moins. C’est ce qu’affirme L’Echo, sur la base de données du SPF Finances. Guide-epargne.be vous explique comment éviter ce piège fiscal.