Plein écran
Capture d'écran

"Pourquoi ne pas voter pour un Arabe"

Hicham Imane, candidat aux communales à Charleroi et 15ème sur la la liste PS de la ville, a lancé par l'intermédiaire de son blog personnel une initiative originale pour démonter les clichés liés à l'immigration.

Plein écran
Hicham Imane

"Pourquoi ne pas voter pour un Arabe" consiste en une compilation de clichés solidement enracinés dans l'imaginaire d'une frange de la population au moment d'évoquer la communauté musulmane, l'islam ou l'immigration dans son ensemble.

Hicham Imane, 36 ans, Belge d'origine marocaine, s'investit dans la vie politique de sa région de Charleroi depuis plusieurs années. Comme il l'avoue sur son site personnel, bien qu'il se soit toujours senti profondément belge et carolo, il a régulièrement été confronté aux remarques déplacées de certains habitants lors de sa campagne pour les élections communales. Méfiance injustifiée, racisme ou xénophobie au quotidien l'ont encouragé à ouvrir le dialogue pour tenter de détruire les stéréotypes liés à la population issue de l'immigration.

"L'humour face au racisme est une manière de m'exprimer... Lors du porte-à-porte, les commentaires ont parfois été très durs à mon égard, du genre 'Retourne dans ton pays pour être candidat'. A ce moment, on ressent surtout de la frustration. L'ironie du site est proportionnelle à cette désagréable sensation", confie Hicham Imane.

Bref, à la haine et au rejet, le jeune candidat carolo a tendu son humour et son second degré pour détruire un par un les clichés nauséabonds si répandus dans la société. Morceaux choisis.

"Les Arabes ont de drôles de coutumes"
Hicham confirme et rétorque prendre beaucoup de plaisir à faire la fête et à participer, en effet, à des événements folkloriques tels que la Marche Saint-Hubert de Loverval (Marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse) ou le carnaval de Charleroi.

"Les Arabes aiment se retrouver entre hommes"
Hicham acquiesce de nouveau mais... surtout dans les tribunes du Sporting de Charleroi où il assiste régulièrement aux prestations des Zèbres.

Enfin, en ce qui concerne les "cours de pilotage suspects", il a du mal à cacher être un grand passionné d'aviation mais uniquement en vacances à l'Escala en Espagne, et pour le plaisir pur du grand air et de l'altitude.

Pour d'autres clichés revisités, cliquer ici.