Plein écran
© afp

Pourquoi y a-t-il des symboles de fruits sur les machines à sous?

Par tradition, les États-Unis ont gardé ces symboles qui n'ont pourtant rien à voir avec la chance et l'argent.

Des cerises, des citrons, des pastèques, des oranges... Tous ces symboles, qui n'ont rien à voir avec la chance et l'argent, sont apparus dans les années 1910. À l'époque, les États-Unis avaient décidé de prohiber les jeux de hasard. Pour contourner la loi et permettre aux joueurs de continuer à s'amuser, les fabricants ont alors eu l'idée de modifier leurs machines pour qu'elles ne fassent plus gagner des pièces, mais des paquets de chewing-gums.

Tradition
Les dessins originaux (as de pique, as de coeur...) ont été alors remplacés par des images des parfums fruités des gommes à mâcher que l'on pouvait remporter. Si la législation sur les jeux d'argent a été assouplie depuis lors, ces symboles ont continué à être affichés. Par tradition.

  1. Indemnités de sortie faramineuses de Nethys: les informations transmises au juge d'instruction
    Mise à jour

    Indemnités de sortie faramineu­ses de Nethys: le juge d'instruc­ti­on averti

    Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS), a reçu, mercredi soir, les informations relatives aux indemnités octroyées aux anciens membres du comité de direction de Nethys, Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer. Elles ont été transmises dans la foulée au juge d'instruction afin d'être versées au dossier de la procédure judiciaire en cours. Le ministre va proposer, demain au gouvernement wallon de se porter partie civile dans le dossier Enodia-Nethys, a-t-on appris mercredi soir. Selon le journal Le Soir, le total de ces indemnités atteindrait près de 19 millions d’euros, dont 12 millions rien que pour Stéphane Moreau.