Reconstitution à la planque d'Etterbeek, avenue des Casernes, le 17 juin.
Plein écran
Reconstitution à la planque d'Etterbeek, avenue des Casernes, le 17 juin. © belga

Pourquoi Youssef El Ajmi est-il suspecté d'être mêlé aux attentats de Bruxelles?

Youssef El Ajmi a été mis sous mandat d'arrêt vendredi 17 juin pour participation aux activités d'un groupe terroriste, assassinats dans un contexte terroriste et tentatives d'assassinats dans un contexte terroriste, comme auteur, coauteur ou complice.

  1. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  1. Attentats de Bruxelles: le 8e suspect arrêté travaillait à Brussels airport

    Attentats de Bruxelles: le 8e suspect arrêté travail­lait à Brussels airport

    Youssef E.A., le 8e suspect dans l'enquête sur les attentats du 22 mars arrêté vendredi, travaillait à l'aéroport de Zaventem. Des sources judiciaires ont confirmé cette information révélée par Het Nieuwsblad et Sudpresse. L'homme, un ami de jeunesse de Khalid El Bakraoui, avait un accès direct aux avions sur le tarmac. Il était aussi ami avec un autre suspect, Ali El Haddad Asufi, et est soupçonné d'avoir rencontré à plusieurs reprises ces deux individus, notamment dans l'appartement d'Etterbeek où l'attaque perpétrée dans le métro bruxellois a été préparée.
  2. Clash avec l’arbitre, demande de disqualification, point de pénalité, poignée de main glaciale: comment le match Kyrgios-Tsitsipas a tourné au pugilat
    wimbledon

    Clash avec l’arbitre, demande de disqualifi­ca­ti­on, point de pénalité, poignée de main glaciale: comment le match Kyrgios-Tsitsipas a tourné au pugilat

    Stefanos Tsitsipas s'y attendait mais il est quand même tombé dans le piège de Nick Kyrgios qui a transformé le court N.1 du vénérable club de Wimbledon en arène de combats de coqs pour s'imposer samedi au 3e tour. "Il était frustré, mais le tennis est un sport de frustrations et quoi qu'il se passe sur le court, je l'aime", a assuré Kyrgios juste après avoir échangé une furtive poignée de main avec son adversaire battu 6-7 (2/7), 6-4, 6-3, 7-6 (9/7).