Plein écran
Le président russe Vladimir Poutine. © reuters

Poutine évoque une "citoyenneté commune" entre la Russie et l'Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine a évoqué lundi la possibilité d'une "citoyenneté commune" entre la Russie et l'Ukraine, quelques jours après avoir irrité Kiev en proposant la distribution accélérée de passeports russes aux Ukrainiens.

"Si en Ukraine on commence à distribuer des passeports aux Russes et qu'en Russie nous en distribuons aux Ukrainiens, alors, tôt ou tard, nous arriverons au résultat attendu: tous auront la même citoyenneté", a-t-il déclaré après une cérémonie à Moscou. "Cela devra être salué", a ajouté le chef du Kremlin, avant de dire "au revoir" en ukrainien.

Ces déclarations interviennent alors que les observateurs suivent attentivement l'évolution des relations entre Moscou et Kiev après l'élection en Ukraine du comédien Volodymyr Zelensky, débutant en politique, au poste de président.

Au lieu de féliciter M. Zelensky, Vladimir Poutine a signé la semaine dernière un décret facilitant l'obtention de la citoyenneté russe pour les habitants des régions séparatistes de l'Est de l'Ukraine. Samedi, il a indiqué qu'il envisageait d'étendre cette offre à tous les Ukrainiens.

Kiev et l'Union européenne ont condamné ces annonces, accusant le président russe de chercher à déstabiliser le pays en cette période de transition présidentielle.

Certains craignent que des distributions de passeports ne servent par la suite de justification pour des actions militaires de Moscou au motif de la présence de citoyens russes en Ukraine.

En réponse, Volodymyr Zelensky a indiqué que Kiev accorderait "la citoyenneté ukrainienne aux gens de toutes les nations qui souffrent sous des régimes autoritaires et corrompus", notamment en Russie.

Vladimir Poutine a répété lundi qu'il considérait Russes et Ukrainiens comme des "peuples frères". "Je pense même qu'en réalité ils forment un seul et même peuple avec ses spécificités culturelles, linguistiques et historiques", a-t-il poursuivi.

L'Ukraine et la Russie traversent une crise profonde depuis l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par Moscou en 2014 et l'éclatement d'un conflit avec des séparatistes soutenus, selon Kiev et les Occidentaux, par la Russie.

  1. Elle demande le retour de sa soeur, veuve de djihadiste: “Nora est partie rejoindre son amour de jeunesse”
    Play

    Elle demande le retour de sa soeur, veuve de djihadiste: “Nora est partie rejoindre son amour de jeunesse”

    Que faut-il faire des djihadistes belges détenus dans des camps en Irak et en Syrie? Les rapatrier en Belgique, au risque de les voir reprendre des activités terroristes après leur sortie de prison? Ou les laisser sur place pour qu’ils soient jugés par des juridictions locales? La question divise le monde politique et sera sans doute l’un des points de discussion des négociations fédérales.

Football en live

home logo Excel MouscronMOU
FIN
2-2
Standard LiègeSTA
away logo
home logo AnderlechtAND
FIN
0-0
CharleroiCHA
away logo