Pozuelo "pendu": l'action polémique des fans de Genk

VideoLes supporters du Racing Genk ont réservé des adieux peu amènes - c'est un euphémisme - à Alejandro Pozuelo, qui n'était pas présent au Gaverbeek pour des raisons familiales.

Une frange des supporters présent à Zulte a pendu un mannequin à l'effigie du médian espagnol, avant qu'un train ne l'écrase. Une mise en scène de très mauvais goût en réponse au départ du joueur pour le FC Toronto. La poupée confectionnée par les supporters limbourgeois a été déployée en début de match avant d'être retirée par des stewards par après.

"Selon nous, il s'agit de l'initiative d'une seule personne. C'était complètement inapproprié", a réagi Rudy Claessens, le président de l'association des supporters genkois.

Les fans n'ont toujours pas digéré la "trahison" de leur maître à jouer, qui quitte donc le club limbourgeois avant l'entame des playoffs. En MLS, il touchera un salaire mirobolant de 4 millions d'euros par mois.

Pozuelo n'était pas présent à Zulte, où le Racing a partagé l'enjeu (3-3). L'Espagnol était apparemment retourné dans son pays natal pour être au chevet de son grand-père gravement malade.

  1. Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Réuni sur la côte, à Bredene, dans le cadre du festival ManiFiesta, le PTB a une nouvelle fois revendiqué dimanche la nécessité de mener une "politique de rupture" pour redonner du sens aux citoyens et repousser les extrêmes à droite, le racisme et le séparatisme. Mais à les entendre, les partis traditionnels n'ont toujours pas entendu le message de l'électeur le 26 mai dernier. Demandeur d'un vaste plan de réinvestissement public de 10 milliards d'euros, le PTB fustige notamment l'opération de privatisation des actifs de Nethys. "C'est ce genre de pratiques que nous reprochons aux dirigeants du parti socialiste. C'est une des raisons principales de notre rupture des négociations avec le PS pour un nouveau gouvernement wallon", a indiqué le président Peter Mertens.