Plein écran
© epa

Première riposte anti-aérienne à des raids syriens

Les mitrailleuses anti-aériennes de l'armée libanaise ont riposté lundi pour la première fois à des raids aériens syriens sur l'est du Liban, a affirmé à l'AFP une source militaire sous couvert de l'anonymat.

"Conformément aux ordres du commandement de l'armée, les mitrailleuses anti-aériennes ont tiré en direction d'hélicoptères syriens qui ont largué des bombes sur Kherbet Daoud, dans les environs d'Aarsal", une région frontalière de la Syrie, a expliqué cette source.

"C'est la première fois que l'armée libanaise utilise ces mitrailleuses anti-aériennes" en direction des hélicoptères syriens, a précisé la source, ajoutant qu'il n'y a pas eu de victime. L'Agence nationale d'information (ANI) a également rapporté que les mitrailleuses de l'armée avaient riposté à des raids syriens.

Le 12 juin, l'armée libanaise avait lancé une rare mise en garde à la Syrie, affirmant qu'elle riposterait "immédiatement" à toute nouvelle "violation" quelques heures après un raid syrien sur Aarsal. Localité à majorité sunnite et partisane de la rébellion syrienne, Aarsal est proche de la frontière syrienne. Elle sert de point de passage pour les réfugiés, les armes et les rebelles, selon des sources de sécurité. Depuis un an, elle est la cible de raids aériens menés par les forces du régime syrien, qui dit pourchasser des rebelles.