Plein écran
© ap

Prison pour Moggi et les présidents de la Lazio et Fiorentina

L'ancien directeur général de la Juventus Turin Luciano Moggi a été condamné à 5 ans et 4 mois de prison au procès pénal du Calciopoli 2006, mardi à Naples, et les présidents actuels de la Fiorentina, Andrea Della Valle, et de la Lazio Rome, Claudio Lotito, à 15 mois chacun.

Moggi a été jugé comme le chef de l'association qui a conditionné le Championnat d'Italie en influant sur la désignation des arbitres et est reconnu coupable d'"association de malfaiteurs" et "fraude sportive".
 
La justice sportive avait déjà enlevé à la Juventus les titres de championnes d'Italie 2005 et 2006, qu'elle ne cesse de réclamer depuis, et sanctionné en points l'AC Milan, la Fiorentina, la Lazio Rome et la Reggina. Le président de la Reggina, Pasquale Foti, a lui été condamné à 18 mois de prison.
 
A la Fiorentina, Diego Della Valle, le frère, également dirigeant de la Viola, a aussi été condamné à 15 mois de prison. L'ensemble des condamnés envisageaient mardi soir de faire appel, qui est suspensif et permet, par exemple, à MM. Diego et Andrea Della Valle (Fiorentina) et Claudio Lotito (Lazio) de conserver leurs fonctions.
 
La deuxième peine la plus lourde vise l'ancien désignateur des arbitres, Paolo Bergamo, condamné à trois ans et huit mois de prison. "Ce procès n'était pas une farce, ce n'était pas Farsopoli", a seulement dit le procureur, Stefano Capuano. (belga)

Football en live

home logo KRC GenkGNK
FIN
1-0
AnderlechtAND
away logo