Plein écran
© Photo News

Puni, un enfant reste 15 heures sur le balcon en pyjama en plein hiver

St-Josse-ten-noodeUn couple de Saint-Josse-ten-Noode a été arrêté lundi soir, soupçonné de maltraitance. L'un des jumeaux de 6 ans se trouve actuellement aux soins intensifs après avoir passé près de 15 heures sur le balcon de l'appartement. En pyjama et en plein hiver.

Plein écran
Le beau-père Charles D.F. © DR

Vers 20h lundi soir, les services de secours ont reçu un appel pour un enfant qui avait perdu connaissance sur un balcon. Les ambulanciers ont découvert un enfant de 6 ans en pyjama. Il était inconscient et en hypothermie sévère. De 5h du matin à 20h, il serait resté dehors parce qu'il aurait cherché de la nourriture dans la cuisine. Si en journée, le mercure a grimpé jusqu'à 10 degrés, en soirée, le thermomètre a baissé jusqu'à seulement 3 degrés.

Le petit garçon présentait des signes de malnutrition et de maltraitance. Les secours ont fait le même constat auprès de sa soeur jumelle. Les deux enfants ont été emmenés à l'hôpital. Le petit garçon est toujours dans un état critique tandis que sa soeur va mieux mais reste prise en charge.

"Jésus le voulait"
La mère, une Française, et son compagnon (qui n'est pas le père des enfants) ont été arrêtés et entendus par la police. "Aucun des deux ne semble prendre conscience qu'ils ont maltraité les enfants. La mère nie tout tandis que le beau-père a fait des aveux partiels", explique Ine Van Wymeersch, porte-parole du parquet, dans Het Laatste Nieuws.

"C'est comme ça parce que Jésus le voulait", a expliqué D.F., fils d'un ancien échevin PS et qui a joué au football chez les jeunes de l'Antwerp.

Une enquête doit désormais déterminer quelles horreurs ont dû endurer les deux enfants et depuis quand durent les sévices. Ils sont désormais entre les mains d'un juge de la jeunesse qui a confirmé leur placement à l'hôpital.

Si les faits n'ont pas été détectés plus tôt, c'est parce que la mère et les enfants disposent de la nationalité française. "Elle s'est installée dans le flat d'un ami mais ne s'est jamais inscrite dans notre pays", confirme Ine Van Wymersch. Aucun professeur n'a pu tirer la sonnette d'alarme car les enfants n'étaient pas scolarisés.

Football en live

home logo KRC GenkGNK
FIN
1-0
AnderlechtAND
away logo