"Quand Messi joue à un tel niveau, il est inarrêtable, c'est un génie"

VideoAu lendemain du triplé de Cristiano Ronaldo qui a sorti la Juventus de l'ornière contre l'Atletico Madrid, on attendait la réponse de Lionel Messi: elle ne s'est pas fait attendre.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© anp
Plein écran
© photo_news

Deux buts, deux assists et un match de titan, pour répondre à l'incroyable triplé de Cristiano Ronaldo: les deux meilleurs joueurs de la planète ont mis le feu à la C1 cette semaine.

"Génie"
Les Lyonnais ont pourtant fait douter le Barça en revenant à 2-1 à une demi-heure du terme, mais il n'y avait rien à faire contre ce Lionel Messi-là. "J'avais dit que beaucoup de choses ne dépendaient que de lui et quand il est à un tel niveau, il est inarrêtable", estime Bruno Genesio. 

Et aucun doute, pour l'entraîneur de l'OL, Messi "est l'un des meilleurs joueurs de tous les temps". "C'est un génie, et comme Ronaldo l'a fait avec la Juve mardi soir, il a porté son équipe."

Pluie de louanges aussi du côté d'Ernesto Valverde. Le coach du Barça connaît pourtant la 'Pulga' par coeur. "Il a joué un match incroyable. Il a marqué, donné des assists, arraché des ballons. Même si on est habitué, il finit toujours par nous surprendre."

"Extraordinaire"
Et même Valverde ne peut résister à la tentation de la comparaison. "Mettre trois buts contre l'Atletico, c'est incroyable, mais Lionel Messi a, lui aussi, été extraordinaire ce soir."

L'Argentin, lui, joue la carte de la modestie. Plutôt que d'évoquer sa performance, il admet avoir été bluffé par son grand rival. "Ce que Cristiano Ronaldo et la Juve ont fait, contre l'Atletico, c'est incroyable. Je pensais l'Atletico plus fort, mais la Juve était en feu et Cristiano Ronaldo a connu une soirée magique." Il n'empêche qu'avec la performance d'extra-terrestre qu'il a sortie mercredi soir à Lyon, il a répondu de la meilleure des manières à son meilleur ennemi.

Quelques mois après le sacre de Luka Modric, qui avait mis fin à dix ans d'hégémonie du duo Ronaldo-Messi sur le scrutin, la course au Ballon d'Or semble déjà bien lancée...