Rammstein met le feu aux poudres avec un clip s'inspirant de l'holocauste

Le célèbre groupe de metal allemand s'est attiré la colère des communautés juives et du monde politique avec une nouvelle vidéo.

Dans une courte séquence, qui annonce l'arrivée du premier single de leur nouvel album, "Deutschland", certains membres du groupe apparaissent vêtus des tenues portées par les prisonniers d'un camp de concentration, une corde accrochée autour du cou. Le guitariste Paul Landers porte une étoile de David sur son pyjama rayé, tandis que Till Lindemann saigne de l'arcade sourcilière. 

Une limite franchie, selon certains
Nombreux sont ceux qui ont appelé YouTube à interdire la diffusion du film, dans son entièreté. Les images ont été jugées "sans goût et blessantes". Charlotte Knobloch, survivante de l'Holocauste et ancienne présidente du Conseil central juif d'Allemagne, a déclaré au journal allemand Bild que le clip "dépassait les bornes".

Attirer l'attention
Felix Klein, accusé d'antisémitisme au sein du gouvernement allemand, a estimé que le clip s'apparentait à "une forme insipide de liberté artistique et de provocation". D'après lui, "cette visualisation des désastres, que les nazis ont sur leur conscience, est hautement irresponsable et ne vise qu'à attirer l'attention du public, de manière choquante".

"Necrophilie"
L'historien juif Michael Wolffsohn décrit le film comme "une forme totalement inacceptable de nécrophilie", tandis que l'expert étranger Alexander Graf Lambsdorff affirme que "les horreurs de la Seconde Guerre mondiale ne doivent jamais être utilisées à des fins publicitaires".

Un groupe accusé de sympathies extrémistes
Le groupe de metal est connu pour ses hymnes épiques, ses clips provocants et ses pluies d'étincelles lors des concerts. Ces artistes punks, qui ont tous grandi à l'est du Mur, aiment flirter avec les tabous et embarrassent souvent le pays de Wagner. Ils se disent néanmoins apolitiques. Pour répondre aux accusationx d'extrémisme, Paul Landers a déclaré: "Nous sommes fiers d'être Allemands, ce qui ne veut pas dire que nous sommes extrémistes. Nous avons les cheveux courts, notre musique est puissante, mais nous ne manipulons pas des symboles totalitaires. On nous a souvent reproché d'attirer des jeunes d'extrême droite. Mais ces gens sont très minoritaires. La plupart de nos fans restent des Allemands moyens, buveurs de bière, trentenaires, qui éprouvent la nostalgie d'une Allemagne communautaire et festive".

La réponse de Rammstein aux critiques
Les vieux rockeurs n'ont pas encore répondu aux remous causés par le clip. Sur le compte Twitter du groupe, seul le titre de la chanson, "Deutschland", était annoncé, ainsi que ces mots: "Tu as beaucoup pleuré". La vidéo sera probablement mise en ligne, dans son intégralité, aujourd'hui. La première partie, qui porte le titre "XXVIII.III.MMXIX", soit la date du 28 mars 2019 en chiffres romains, a déjà été vue plus d'un million de fois, en une journée. Sur les réseaux sociaux, les fans ne cachent pas leur enthousiasme à l'idée de découvrir la nouvelle chanson du groupe.