Plein écran
Interrogés pour savoir si leurs sourires signifiaient qu'ils étaient proches d'un accord, M. Barak a répondu: "ça signifie que sourire ne coûte rien". "Nous sommes optimistes, comme tous les jours".

Rencontre de haut niveau entre USA et Israël à New York

L'émissaire américain pour le Proche-Orient George Mitchell a rencontré mardi à New York le ministre israélien de la Défense Ehud Barak, à un moment où les Etats-Unis tentent de relancer les négociations de paix entre Israël et les Palestiniens.

"Nous sommes optimistes, comme tous les jours"
La rencontre a débuté vers 08H05 locales (14H05 HB) à l'hôtel Intercontinental de Manhattan. Avant le début de la réunion, MM. Mitchell et Barak ont posé, souriants, face aux photographes. Interrogés pour savoir si leurs sourires signifiaient qu'ils étaient proches d'un accord, M. Barak a répondu: "ça signifie que sourire ne coûte rien". "Nous sommes optimistes, comme tous les jours".

Israël serait prêt à un gel de trois mois de la colonisation
Le département d'Etat américain n'a pas écarté lundi la possibilité d'un compromis avec Israël sur un gel de la colonisation. "Nous travaillons avec toutes les parties pour tenter de créer les conditions propices à une reprise des négociations", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, Ian Kelly, interrogé au cours d'un point de presse sur les informations selon lesquelles Israël serait prêt à un gel de trois mois de la construction dans les colonies juives de Cisjordanie.

"Expansion naturelle"
La Feuille de route pour le Proche-Orient, le plan de paix international resté lettre morte, prévoit un "gel" de la colonisation juive dans les Territoires occupés pendant la durée des négociations.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui a accepté pour la première fois l'idée d'un Etat palestinien dans un discours à la mi-juin, a refusé d'arrêter totalement la construction dans les colonies existantes sous motif "d'expansion naturelle", compte tenu de leur démographie. (belga/th)

  1. Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Le parquet d’Anvers mène une enquête après le décès suspect d'une femme de 41 ans à Puurs-Sint-Amands fin 2019. La quadragénaire a succombé après avoir bu une simple gorgée d'un verre de vin “RED Merlot Cabernet Sauvignon 2016" de la marque Black&Bianco. La bouteille aurait été manipulée et une dose mortelle de MDMA (amphétamines) aurait été ajoutée dans le liquide. Le parquet avertit tout détenteur d’une bouteille similaire d'un risque potentiel et indique qu’il convient de prévenir la police si le bouchon d'une de ces bouteilles semble avoir été manipulé.

Football en live

home logo Real MadridRMA
21:00
Manchester CityMCI
away logo
home logo Olympique LyonnaisLYO
21:00
JuventusJUV
away logo