Retour au calme aux abords de la gare de Bruxelles-Midi

VideoLes manifestants se sont dispersés et la situation est revenue au calme jeudi, vers 18 heures, aux abords de la gare de Bruxelles-Midi, théâtre de violents affrontements avec les forces de l'ordre. Une dizaine de carcasses de voitures brûlées se trouvent toujours sur le Boulevard du Midi et un important dispositif policier est maintenu. La Croix-Rouge de Belgique a enregistré jeudi 36 soins sur place et 24 évacuations vers des hôpitaux, selon le bilan final des interventions des secouristes au cours de la manifestation nationale. Des policiers et des manifestants figurent parmi les blessés mais leur vie n'est pas en danger, a précisé le responsable médical. Les pathologies les plus fréquentes sont des traumas et des fractures. Aux alentours de la gare du Midi et à la Porte de Hal, des scènes de chaos ont été constatées, les casseurs - les dockers d'Anvers et des anarchistes en majorité, dixit les syndicats - s'en sont donnés à coeur joie. Des véhicules ont été gratuitement incendiés et utilisés comme barricades contre la police. Des policiers ont d'ailleurs été touchés. Sur le coup de 16h, et devant une manifestation qui dégénère complètement, la police appuyée par de gros renforts a décidé de charger les casseurs. par ailleurs, les syndicats ont répondu positivement jeudi à l'invitation du Premier ministre Charles Michel. La réunion entre les représentants syndicaux et le comité ministériel restreint a débuté à 17 heures au 16, rue de la Loi.

  1. Le bourgmestre de Doel invite les touristes à “passer leur chemin”

    Le bourgme­stre de Doel invite les touristes à “passer leur chemin”

    Depuis le début de la crise du coronavirus, nombre de Belges pratiquent le tourisme à l'intérieur des frontières de notre pays. Il semble d'ailleurs que beaucoup d'entre eux aient jeté leur dévolu sur le village de Doel (Beveren). Notamment à la suite d'un reportage télévisé qui évoquait une visite du village. Devant cet afflux inhabituel, les autorités locales implorent les touristes de cesser de venir visiter Doel afin de pouvoir garantir la sécurité et la quiétude des habitants.
  1. “Tu es le prochain” : un tweet de LeBron James déclenche la polémique
    Play

    “Tu es le prochain” : un tweet de LeBron James déclenche la polémique

    22 avril
  2. Des promeneuses échappent à l'effondrement d'une falaise au Pays de Galles
    Play

    Des promeneu­ses échappent à l'effondre­ment d'une falaise au Pays de Galles

    22 avril