Plein écran
Arnaud Montebourg © reuters

Reviens, Gégé, c'était pour rire!

Alors que les politiques français tirent généralement à boulets rouges sur Gérard Depardieu depuis l'annonce de son exil fiscal en Belgique, Arnaud Montebourg prend le contre pied de ses collègues en lui demandant de rentrer en France.

"Je lui demande donc de rester dans la communauté patriotique de la France et de revenir chez nous. Je le dis avec grand respect pour ce qu'il est, pour son art et son oeuvre", a indiqué mardi le ministre du Redressement productif dans un entretien accordé au journal Le Monde.

Voilà une réaction qui tranche avec la virulence avec laquelle le départ de Gérard Depardieu est jugé par ses compatriotes qui, chacun à leur tour, s'indignent de cette fuite de l'acteur, perçue comme un manque de solidarité au moment où la France en a particulièrement besoin de la part de ses citoyens les plus aisés.

Mercredi dernier, le premier ministre Jean-Marc Ayrault avait jugé "assez minable de se mettre tout juste de l'autre côté de la frontière, tout ça pour ne pas payer d'impôts", une sortie qui avait fait bondir Gérard Depardieu.