Plein écran
© belga

Reynders indigné par le "meurtre répugnant" de l'otage américain

Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders s'est dit indigné dimanche par "le meurtre répugnant de l'otage américain Abdul-Rahman Kassig" par l'Etat islamique.

Il souligne les actions de "ce travailleur humanitaire qui a tant fait pour les civils en Syrie et dans la région, tout comme les Britanniques Allan Henning et David Haines qui ont subi le même sort les 4 octobre et 14 septembre derniers".

Le chef de la diplomatie belge présente aussi ses condoléances aux familles des prisonniers syriens exécutés. Au moins 18 soldats syriens auraient été assassinés par décapitation par l'EI, aux côtés de Peter Kassig, qui avait adopté le nom d'Abdul Rahman après sa conversion à l'islam.

Le ministre dit aussi se souvenir des journalistes américains James Foley and Steven Sotloff, "morts pour avoir incarné jusqu'au bout la liberté d'expression et le droit à l'information".

La Belgique s'est engagée dans la coalition internationale visant à affaiblir l'Etat islamique et à venir en appui aux autorités irakiennes.